Un militaire de Valcartier accusé d'agression sexuelle

Les Forces armées canadiennes ont lancé l'opération Honour... (Photo Jean-Marie Villeneuve, Archives Le Soleil)

Agrandir

Les Forces armées canadiennes ont lancé l'opération Honour en 2015 pour mettre fin aux inconduites sexuelles dans leurs rangs, quelques mois après la publication d'un rapport faisant état d'une culture hostile aux femmes et aux minorités sexuelles.

Photo Jean-Marie Villeneuve, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Un militaire présentement basé à Valcartier est accusé d'agression sexuelle à la suite d'une enquête des Forces armées canadiennes.

Les faits qui sont reprochés au caporal Regis Tremblay se seraient produits il y a 10 ans sur la base de Wainwright en Alberta.

Celui qui fait maintenant partie de l'Unité interarmées de soutien au personnel à Valcartier fait face à un seul chef d'accusation. L'affaire sera traitée par la justice militaire et pourrait être présentée en cour martiale, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Les Forces armées canadiennes ont lancé l'opération Honour en 2015 pour mettre fin aux inconduites sexuelles dans leurs rangs, quelques mois après la publication d'un rapport accablant. Ce rapport faisait état d'une culture hostile aux femmes et aux minorités sexuelles.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer