Le SPVM croit avoir résolu un meurtre et d'autres crimes liés à la mafia

Parmi les crimes que la police croit avoir... (Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Parmi les crimes que la police croit avoir résolus avec ces arrestations figure le meurtre d'un client du café Sinatra, sur la rue Fleury, dans le quartier Ahuntsic, commis il y a presque un an jour pour jour.

Photo Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Le SPVM a arrêté ce matin sept individus tous reliés aux gangs de rue d'allégeance rouge qui pourraient être impliqués dans une série de crimes, dont un meurtre et trois incendies criminels, commis dans le contexte des luttes intestines au sein de la mafia montréalaise.

En haut: Leeroy Abraham, Elvis Comoe et Jeff Joubens... (Photos fournies par le SPVM) - image 1.0

Agrandir

En haut: Leeroy Abraham, Elvis Comoe et Jeff Joubens Theus. En bas: Ebamba Lufiau, Kens Emmanuel Noel et Vladimir Laguerre.

Photos fournies par le SPVM

Les suspects ont été arrêtés en milieu de matinée par les membres du Groupe tactique d'intervention (GTI), à la suite d'une enquête d'envergure baptisée Mazout menée par les membres des Crimes majeurs du SPVM, de la Division des incendies criminels, de la Division du crime organisé et de la section Crime de violence (CDV) de la division Est, en collaboration avec les patrouilleurs du Poste de quartier 39.

Parmi les crimes que la police croit avoir résolus avec ces arrestations figure le meurtre d'un client du café Sinatra, sur la rue Fleury, dans le quartier Ahuntsic, commis il y a presque un an jour pour jour, et trois incendies criminels survenus dans des entreprises ou immeubles appartenant à des gens liés à la mafia montréalaise, dont le Complexe funéraire Loreto, commerce légitime de la famille Rizzuto, dans l'arrondissement Saint-Léonard, le 25 avril dernier.

Rappelons que l'homme assassiné dans le café Sinatra est une innocente victime; Angelo D'Onofrio, 72 ans, aurait été confondu par le tireur avec un membre de la cellule calabraise de la mafia montréalaise ralliée au clan des Siciliens à la suite de la prise de pouvoir de ces derniers au début des années 80.

Il y a une douzaine de jours, le SPVM a diffusé la photo du véhicule du suspect du meurtre au café Sinatra, pour mener à bien son enquête.

Les suspects sont Ebamba Lufiau, 28 ans, Jeff Joubens Theus, 25 ans, Vladimir Laguerre, 27 ans, Leeroy Abraham, 25 ans, Elvis Comoe, 28 ans, Pawel Plachta, 25 ans et Kens Emmanuel Noel, 24 ans.

Joubens et Lufiau seront vraisemblablement accusés du meurtre du café Sinatra et les autres feront face à des chefs d'incendie criminel, de vol qualifié, de possession d'arme à feu, de fraude et de complot demain au Palais de justice de Montréal.

Durant les frappes de ce matin, les policiers ont saisi deux armes à feu, deux chargeurs, des munitions, un silencieux artisanal, un pistolet à décharge électrique, plusieurs téléphones cellulaires et du matériel électronique.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer