Violeur en série: le SPVM recherche d'autres victimes potentielles

Adamo Bono...

Agrandir

Adamo Bono

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un présumé agresseur sexuel en série arrêté en mars dernier pour avoir violé une femme dans un boisé de Montréal fait face à de nouvelles accusations d'agression sexuelle dans un autre dossier. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) recherche ainsi d'autres victimes potentielles d'Adamo Bono, 35 ans.

Le modus operandi d'Adamo Bono est à glacer le sang. Le 2 mars dernier, il aurait abordé avec insistance une femme dans un autobus qui circulait sur l'avenue Van Horne à Montréal. Selon les policiers, il aurait ensuite suivi la femme dans la rue, puis l'aurait forcé à le suivre dans un proche boisé, où il l'aurait agressé sexuellement. La victime aurait ensuite réussi à prendre la fuite et à se réfugier chez un ami.

Cinq jours plus tard, Adamo Bono, un résidant de Côte-Saint-Luc, a été arrêté, puis accusé d'agression sexuelle et d'enlèvement. Après la médiatisation de cette histoire, une autre victime présumée du suspect s'est manifestée auprès des policiers. Adamo Bono a ensuite été de nouveau arrêté le 6 avril dernier, alors qu'il se trouvait à la prison de Bordeaux. D'autres accusations d'agression sexuelle ont ainsi été déposées à son endroit.

« Son modus operandi était très semblable. Il suit la victime, puis il l'amène de force dans un endroit pour faire des gestes à caractère sexuel, dont l'agression sexuelle», explique l'agent Jean-Pierre Brabant, porte-parole du SPVM

Selon les enquêteurs de la Section des crimes majeurs du SPVM, Adama Bono aurait pu faire d'autres victimes à Montréal. Celles-ci sont priées de communiquer avec le 9-1-1 ou à se rendre au poste de police de leur quartier




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer