Exclusif

Meurtre en 2010 dans une SAQ: le principal suspect arrêté pour une autre affaire

Le suspect a été arrêté par le SPVM... (Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse)

Agrandir

Le suspect a été arrêté par le SPVM le matin du jeudi 16 mars, dans cette résidence de Vaudreuil-Dorion.

Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un homme soupçonné d'avoir participé au meurtre d'Hélène Leduc, employée d'un magasin de la Société des alcools, a été arrêté la semaine dernière pour une affaire de tentative de meurtre, a appris La Presse.

Hélène Leduc a été atteinte d'une balle à... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Hélène Leduc a été atteinte d'une balle à la nuque lors d'un vol, le 18 octobre 2010 alors qu'elle travaillait à la succursale de la SAQ de Baie-D'Urfé. Elle est ensuite devenue tétraplégique et est morte des suites de ses blessures en janvier 2015.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

L'individu a été appréhendé par les enquêteurs de la section Crimes de violence de la division sud du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), en collaboration avec la Sûreté du Québec, à sa résidence de Vaudreuil-Dorion jeudi.

L'homme de 24 ans, qui souffrirait de graves séquelles depuis qu'il a été atteint par les balles de la police au centre-ville de Montréal durant le temps des Fêtes, est soupçonné, avec deux autres individus, d'avoir tenté de tuer Haboullahi Mohamed Husein, rue Du Musée, à Montréal, le 30 avril 2016.

Il est accusé d'avoir été en possession d'un pistolet de calibre 357 alors que cela lui était interdit, de complot, de tentative de meurtre par arme à feu et d'avoir déchargé une arme à feu avec l'intention de blesser. Il n'a toutefois pas encore comparu, vraisemblablement pour des raisons médicales. Il comparaîtra par voie de sommation.

Parcours sanglant

Vers 3 h, dans la nuit du 30 au 31 décembre dernier, l'homme a été impliqué dans un échange de coups de feu avec des policiers qui venaient de répondre à un appel pour une altercation dans un bar situé à l'angle de la rue Sainte-Catherine et du boulevard Saint-Laurent. Lors de l'intervention, il aurait sorti une arme et tiré plusieurs fois en direction des policiers qui ont répliqué, l'atteignant à la tête. Durant quelques jours, on a craint pour sa vie. Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), qui se penche sur les événements graves impliquant des policiers, enquête sur cette affaire.

Selon nos informations, l'homme est également soupçonné d'avoir pris part au meurtre d'Hélène Leduc, cette employée de la succursale de la SAQ de Baie-D'Urfé atteinte d'une balle à la nuque lors d'un vol, le 18 octobre 2010. Mme Leduc est ensuite devenue tétraplégique et est morte des suites de ses blessures en janvier 2015.

Après ce crime gratuit, les enquêteurs de la région ouest du SPVM n'avaient pas ménagé efforts, ressources et moyens d'enquête pour retrouver les auteurs du crime. En décembre 2011, trois jeunes hommes, dont le sujet principal de cet article, avaient été arrêtés puis relâchés sans mise en accusation.

Deux présumés complices

Deux présumés complices du suspect dans l'affaire de la rue Du Musée, Kiefea Mills-Walker, 25 ans, de Brossard, et Patrick Mills-Walker, 29 ans, de Brampton en Ontario, ont comparu en fin de semaine dernière au palais de justice de Montréal.

Kiefea Mills-Walker a été accusé de complot, tentative de meurtre, d'avoir déchargé une arme à feu avec l'intention de blesser, d'entreposage non conforme d'une arme à feu et de possession de stupéfiants.

Son frère, Patrick a été accusé de complot, tentative de meurtre par arme à feu, d'avoir déchargé une arme à feu avec l'intention de blesser, de possession d'un revolver de calibre 357 et de bris d'ordonnance de ne pas posséder une arme à feu.

Les deux ont subi leur enquête sur cautionnement hier. Patrick demeure détenu alors que Kiefea a été libéré provisoirement en attendant la suite des procédures.

Une femme, Sabrina McClymont, 25 ans, de Brossard, a aussi été accusée d'entreposage non conforme d'une arme à feu et de possession de stupéfiants.

Des enquêteurs du SPVM avaient déploré, après que le suspect principal eut été impliqué dans la fusillade avec la police, que des plans d'enquête, qui auraient permis de l'arrêter plus rapidement, avaient été refusés par la direction. Mais celle-ci s'était défendue et l'enquête s'est poursuivie puisque les trois suspects ont été arrêtés jeudi.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer