Suspension des échanges d'Air Miles en raison d'une fraude

Une porte-parole d'Air Miles n'a pas été en... (PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE)

Agrandir

Une porte-parole d'Air Miles n'a pas été en mesure de nous dire combien de temps cette suspension pourrait durer.

PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des membres du programme de récompenses Air Miles désirant utiliser leurs points pour payer des achats dans les commerces participants ont frappé un mur hier: en raison d'un vol de milles, l'entreprise a suspendu le service d'échange de points dans les magasins.

«Nous vous informons que grâce à nos procédés normaux de détection des fraudes, nous avons identifié des activités anormales sur un petit nombre de transactions Argent AIR MILES en magasin. Certains milles Argent ont été volés», indique l'entreprise sur son site web.

Les renseignements personnels des adhérents ne se sont pas retrouvés entre les mains des fraudeurs, assure la direction du programme, qui ajoute avoir contacté ses magasins partenaires, la police et le centre canadien de lutte contre la fraude pour tenter de régler le problème.

L'entreprise indique avoir «envoyé cette mise à jour à tous les adhérents». Pourtant, hier soir, de nombreux membres d'Air Miles n'avaient toujours reçu aucune information au sujet du vol de points et de la suspension des échanges en magasin.

Une porte-parole d'Air Miles n'a pas été en mesure de nous dire combien de temps cette suspension pourrait durer. Les membres peuvent toujours échanger leurs points Argent contre des bons d'achat électroniques, via le site web de l'entreprise.

Sur la page Facebook du programme, plusieurs membres se plaignent du manque d'informations au sujet de ce nouveau pépin. L'automne dernier, Air Miles a causé la fureur de ses adhérents, puisqu'elle ne réussissait pas à répondre à la demande monstre de ses clients qui voulaient se servir de leurs points avant leur expiration, prévue à la fin de 2016. 

Air Miles a finalement annulé sa politique d'expiration des milles, et s'est excusée pour son cafouillage dans un courriel envoyé à ses membres il y a quelques semaines.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer