Drogue de synthèse: 400 kg de composants saisis par la SQ

La Sûreté du Québec (SQ) a démantelé vendredi un laboratoire d'encapsulage de... (PHOTO FOURNIE PAR LA SQ)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR LA SQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Sûreté du Québec (SQ) a démantelé vendredi un laboratoire d'encapsulage de drogue de synthèse en Estrie. Depuis jeudi, les policiers de l'Escouade d'enquête et de coordination sur le crime organisé (EECCO) ont saisi plus de 400 kg de produits servant à la production de drogue de synthèse.

Le laboratoire illégal se trouvait dans une banale résidence privée dans le canton de Potton, à 40 kilomètres au sud de Magog. Les enquêteurs ont mené quatre autres perquisitions jeudi après-midi à Longueuil, Boucherville et Saint-Roch-de-Richelieu, dans le cadre de cette opération policière à laquelle a participé une trentaine d'agents de nombreux corps policiers.

La SQ a mis la main sur environ 4 grammes de cannabis, 43 poinçons et une fiole de liquide s'apparentant à du GHB. Des brouilleurs d'ondes, un taser et une imitation d'arme à feu ont aussi été saisis lors des perquisitions, selon un bilan provisoire de la SQ en fin d'avant-midi.

«Rappelons que ces drogues sont produites par des amateurs qui improvisent, dans des conditions d'insalubrité, avec des produits chimiques qui sont explosifs et nocifs pour la santé et l'environnement», indique la SQ.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer