L'incendie d'une entreprise soupçonnée de collusion déclenche une enquête

Un garage abritant des véhicules de déneigement et appartenant à une entreprise... (Photo d'archives)

Agrandir

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un garage abritant des véhicules de déneigement et appartenant à une entreprise soupçonnée de collusion a été ravagé par les flammes hier, à La Présentation.

« Les dommages sont majeurs, on parle de plusieurs centaines de milliers de dollars », a précisé la Sûreté du Québec, qui considère l'incendie suspect.

Ces derniers mois, l'entreprise propriétaire du garage incendié, J.L. Michon, a perdu des contrats de déneigement valant plus de 15 millions de dollars. Elle a aussi été mise à l'index pour les cinq prochaines années par la Ville de Montréal, étant soupçonnée de collusion par le Bureau de l'Inspecteur général de la Ville de Montréal (BIG).

Le propriétaire de l'entreprise « a tenté, sans succès, de conclure des ententes de nature collusoire avec un concurrent afin de "protéger" le contrat de déneigement que J.L. Michon Transports avait obtenu dans l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve lors de l'appel d'offres précédent », indique le rapport du BIG.

En août, cette révélation a poussé la Ville à résilier les contrats en cause, qui valaient au total 12,4 millions de dollars.

La semaine dernière, l'administration Coderre a annulé un troisième contrat de transport de neige de 2,3 millions. Officiellement, ce contrat liait la Ville à une entreprise nommée Déneigement Malvic. Mais cette entreprise avait la même adresse et le même propriétaire que J.L. Michon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer