Stupéfiants: un chef de clan de la mafia arrêté

La police considère toujours Andrea Scoppa comme étant... (PHOTO LA PRESSE)

Agrandir

La police considère toujours Andrea Scoppa comme étant impliqué dans le trafic d'héroïne, même s'il a déjà confié à des gens de son entourage ne plus toucher à cette drogue. Ses territoires d'influence seraient Parc-Extension, le Mile End, la Petite-Italie et Lachine, à Montréal. Il serait aussi très présent à Laval.

PHOTO LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

L'un des chefs de clan les plus influents de la mafia montréalaise à l'heure actuelle selon la police, Andrea Scoppa, alias Andrew, a été arrêté dernièrement dans le cadre d'une saisie d'une centaine de kilos de cocaïne, a appris La Presse.

Deux perquisitions auraient eu lieu le 26 octobre... (Photo André Pichette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Deux perquisitions auraient eu lieu le 26 octobre dans le cadre de l'opération policière. L'une dans la tour de condos du Canadien, rue Peel, et l'autre dans un immeuble de logements de la 13e Avenue, dans le quartier Saint-Michel, dans le nord-est de Montréal.

Photo André Pichette, La Presse

Scoppa, 52 ans, aurait été appréhendé avec d'autres individus il y a deux semaines, interrogé puis relâché.

« Le 26 octobre, les enquêteurs de l'Escouade régionale mixte Rive-Nord ont effectué des perquisitions à Montréal. Mais puisqu'il s'agit de perquisitions en cours d'enquête, nous ne donnerons pas de plus amples informations pour ne pas nuire à l'enquête », a simplement expliqué le sergent Claude Denis, de la Sûreté du Québec.

Selon nos informations, deux perquisitions auraient eu lieu le 26 octobre - l'une dans la tour de condos du Canadien, rue Peel, et l'autre dans un immeuble de logements de la 13e Avenue, dans le quartier Saint-Michel, dans le nord-est de Montréal. Aucun autre détail n'a filtré pour le moment. En supposant que la valeur marchande de la cocaïne est d'actuellement 60 000 $ le kilo, la valeur totale de la saisie s'élèverait donc à plus de 6 millions de dollars.

UN FANTÔME

En septembre 2004, Andrea Scoppa a été condamné à six ans de pénitencier pour une affaire de complot et de trafic de cocaïne qui aurait transité par les États-Unis. Lui et ses complices ont été compromis par un agent double. Scoppa avait recouvré sa liberté en attendant la suite des procédures après avoir effectué un dépôt de 150 000 $ par chèque certifié. À part cette affaire, il a peu d'antécédents criminels.

Pourtant, Andrew Scoppa est considéré par la police comme un acteur influent de la mafia montréalaise ayant des contacts très étroits avec des motards, d'anciens motards, d'autres mafieux et des individus liés au crime organisé grec, libanais et arabe.

La police le considère toujours comme étant impliqué dans le trafic d'héroïne, même s'il a déjà confié à des gens de son entourage ne plus toucher à cette drogue. Ses territoires d'influence seraient Parc-Extension, le Mile End, la Petite-Italie et Lachine, à Montréal. Il serait aussi très présent à Laval.

Historiquement, Andrew Scoppa a toujours été assez indépendant des autres clans de la mafia. Il n'aurait pas pris part à la lutte d'influence qui a étrillé le clan Rizzuto durant les années 2009-2010 et se serait rallié au parrain Vito Rizzuto lors du retour de ce dernier à Montréal, à l'automne 2012. Il ne semble toutefois pas que Scoppa ait été en très bons termes avec ceux qui ont succédé au parrain, après la mort naturelle de ce dernier en décembre 2013.

Le 3 octobre 2015, l'un de ses hommes de confiance a été victime d'une tentative de meurtre passée sous le radar des médias. Alors que la victime s'apprêtait à entrer dans le stationnement souterrain d'une tour de condos du secteur Dollard-des-Ormeaux, son véhicule a été criblé de cinq balles tirées par un suspect armé d'un pistolet neuf millimètres muni d'un silencieux.

Durant la grande enquête Colisée de la Gendarmerie royale du Canada sur la mafia montréalaise entre 2001 et 2006, Andrea Scoppa s'est retrouvé au coeur d'un conflit de territoire avec le Hells Angel Yves « Led » Leduc, qui aurait même voulu éliminer son rival avant que le défunt mafieux Moreno Gallo règle le litige.

Andrea Scoppa est le frère de Salvatore Scoppa, un individu qui a pris beaucoup de place au cours des dernières années au sein de la mafia montréalaise, notamment dans Rivière-des-Prairies, théâtre de nombreuses violences depuis quelques années.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer