Un autre resto-bar visé par un cocktail molotov à Montréal

Un engin incendiaire a été lancé vers 3 h 30 au... (La Presse)

Agrandir

Un engin incendiaire a été lancé vers 3 h 30 au restaurant Liège.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Pour la 3e fois en moins d'une semaine, un troisième café italien a été la cible d'un cocktail molotov, la nuit dernière à Montréal.

Cette fois-ci, les policiers ont été appelés à se rendre au restaurant Liège, situé à l'angle des rues Liège Ouest et Wiseman, dans le secteur Parc-Extension, où un engin incendiaire a été lancé vers 3 h 30. Des employés étaient encore sur les lieux et ce sont eux qui ont éteint le début d'incendie qui a fait peu de dommages. Deux suspects auraient été vus prendre la fuite, mais ils n'ont pas été arrêtés. Les policiers ont retrouvé des bouteilles intactes sur une rue voisine.

Selon le Registraire des entreprises, le propriétaire de l'établissement est Haralambos Labos. Ce dernier serait le frère du patron des affaires internes de la police de Montréal, Costa Labos, nous ont confié plusieurs personnes. D'après des sources policières, Le Liège serait parfois fréquenté par des revendeurs d'héroïne. L'attentat pourrait être lié à la mafia. Historiquement, le secteur Parc-Extension est contrôlé par l'influent chef de clan de la mafia Andrew Scoppa. Cet attentat contre Le Liège pourrait être une réplique à deux autres attaques contre des cafés italiens liés au clan Rizzuto survenus depuis vendredi dernier. C'est du moins l'une des hypothèses que les enquêteurs étudieront sûrement.

Vendredi et lundi derniers, les bars Empire sur la rue Jean-Talon et Bellerose à Laval ont été les cibles de cocktails molotov. Selon nos informations, un bras de fer entre clans pour s'emparer ou conserver de ce qui reste du « livre » des opérations des paris sportifs pourrait être au coeur de ce regain de tension au sein de la mafia.

Ce nouvel épisode d'incendies criminels pourrait également s'inscrire dans la continuité des guerres intestines qui secouent le crime organisé traditionnel italien depuis presque dix ans.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer