Les policiers retrouvent 70 armes à feu dans la maison d'un ex-agent de la GRC

Un ancien agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été accusé de 12... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CHARLOTTETOWN

Un ancien agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été accusé de 12 chefs à la suite d'une perquisition à sa résidence de l'Île-du-Prince-Édouard au cours de laquelle la police a saisi plus de 70 armes à feu.

Jeffrey Rae Gillis, âgé de 43 ans, doit comparaître en Cour provinciale à Charlottetown lundi, pour répondre de 12 chefs d'accusation liés aux armes à feu.

La «police des polices» en Nouvelle-Écosse a indiqué dans un communiqué qu'elle avait amorcé son enquête en février dernier lorsque la police de Charlottetown, répondant à un appel, a découvert l'arsenal dans la résidence de l'accusé.

Ron MacDonald, directeur de l'Équipe d'intervention en cas d'incident grave, a indiqué que M. Gillis est notamment accusé de possession illégale d'armes à feu et de munitions, de possession d'armes obtenues illégalement et d'entreposage illégal d'armes à feu.

Il est aussi accusé de cinq chefs de fausses déclarations, pour avoir indiqué à tort à un agent de la paix qu'il avait détruit des armes à feu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer