Des agences de transport de Toronto avaient eu vent de la menace terroriste

Aaron Driver, alors qu'il quittait le tribunal en... (La Presse Canadienne, John Woods)

Agrandir

Aaron Driver, alors qu'il quittait le tribunal en février 2016. IL a été tué par la GRC.

La Presse Canadienne, John Woods

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les agences de transport en commun de Toronto avaient été mises au courant d'une menace terroriste potentielle avant que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne confronte un suspect dans une ville du sud de l'Ontario, mercredi soir.

Aaron Driver... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK) - image 1.0

Agrandir

Aaron Driver

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Aaron Driver, qui était originaire de Winnipeg et qui avait reçu l'ordre de la cour de ne pas s'associer à une organisation terroriste, est mort mercredi à la suite d'une opération policière à Strathroy, à l'ouest de London, en Ontario. Les détails de l'incident n'ont pas été dévoilés.

La GRC a indiqué avoir reçu des renseignements crédibles au sujet d'une menace terroriste potentielle, identifié un suspect et pris des mesures pour s'assurer que le public ne soit pas en danger.

Jeudi matin, un porte-parole de la Commission de transport de Toronto (TTC) a expliqué que l'agence avait appris la tenue de l'enquête tôt la veille, sans toutefois obtenir de détails précis.

Brad Ross a ajouté que par précaution, un « avis de vigilance » avait été transmis au personnel, encourageant les employés à mentionner toute activité suspecte. Il a précisé que de tels avis étaient régulièrement transmis lorsque des incidents se produisent à travers le monde ou si la TTC est avisée de menaces potentielles au pays.

Il a indiqué que l'information reçue mercredi était « très générale, au sujet d'une menace crédible sur laquelle enquêtait la police, mais elle ne précisait aucun lieu, on ne faisait mention d'aucune ville, à ce que je sache ».

Une porte-parole de Metrolinx, l'agence du gouvernement ontarien qui gère le transport régional dans la grande région de Toronto, a indiqué avoir aussi été avisée de la menace.

Anne Marie Aikins a expliqué que l'agence avait haussé son degré de vigilance et collaboré avec les forces nationales, provinciales et locales.

La GRC tiendra une conférence de presse à 13 h afin de fournir plus d'information sur ce dossier.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer