Un acteur important de la mafia pris pour cible

Marco Pizzi... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Marco Pizzi

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Après une courte accalmie dans les luttes intestines de la mafia montréalaise, un mafioso a été victime d'une tentative de meurtre, hier matin à Montréal. Marco Pizzi, 46 ans, que la police soupçonne être un importateur de cocaïne, a été visé par au moins deux individus masqués portant des armes, vers 10 h 45, à l'angle de la rue Prince-Albert et de l'avenue de la Grande-Allée, dans Montréal-Est.

Selon la police, les suspects auraient suivi puis tamponné, avec leur véhicule, l'arrière de la voiture de Pizzi. Lorsque ce dernier est sorti de sa voiture, il a aperçu dans le véhicule qui venait de le heurter deux hommes masqués et armés, et il a pris la fuite en courant. Les suspects sont sortis à leur tour et se sont également enfuis à pied, laissant sur place leur véhicule endommagé. Aucun coup de feu n'a été tiré et la police possède une description minimale des suspects. Le véhicule qu'ils ont utilisé avait été volé dans les heures précédant le crime.

«Tout ce que l'on peut dire, c'est que l'on enquête sur une tentative de meurtre dont la victime est très connue des policiers», a simplement déclaré le porte-parole du SPVM, l'agent Jean-Pierre Brabant.

Un homme marqué

Marco Pizzi fait partie des individus arrêtés le 11 mai dernier par la Gendarmerie Royale du Canada dans la dernière vague de l'enquête Clemenza visant les principaux clans de la mafia qui ont pris la relève des Rizzuto à la suite de l'opération Colisée.

Il est accusé de complot, trafic de cocaïne, importation de cocaïne et gangstérisme pour des actes reprochés qui se sont déroulés sur une période de 11 mois en 2011. Il a été libéré sous conditions en attendant la suite des procédures. L'un de ses coaccusés est Liborio «Pancho» Cuntrera, fils d'Agostino Cuntrera, le «Seigneur de Saint-Léonard» assassiné avec son garde du corps, devant son entreprise, en juin 2010.

Selon nos informations, Pizzi a été l'associé de Tonino Callocchia, un mafioso assassiné dans un café italien du quartier de Rivière-des-Prairies en décembre 2014.

Il serait impliqué dans une entreprise de guichets automatiques de type ATM qui aurait possédé, jusqu'à tout récemment, plus de 400 machines au Québec et en Ontario, nous a confié une source dernièrement.

La lutte se poursuit

Il s'agit de la plus récente attaque connue commise contre un individu lié à la mafia montréalaise depuis la disparition des frères Giuseppe et Vincenzo Falduto, il y a un mois, et le meurtre d'un client innocent dans un café italien du quartier Ahuntsic le deux juin dernier.

Selon nos sources, des individus liés à la mafia ont été avisés ces dernières semaines qu'un contrat avait été mis sur leur tête. Une liste de noms de personnes à abattre continuerait de circuler.

La police n'exclut pas que les meurtres consécutifs d'un ancien lieutenant de la mafia, Lorenzo Giordano, commis à Laval en mars, d'un ancien lieutenant de Vito Rizzuto, Rocco Sollecito, commis à Laval à la fin mai et la tentative de meurtre commise contre le Calabrais Antonio Carmine Vannelli -client tué par erreur au café Sinatra- s'inscrivent dans une logique de changement de garde ou de génération à la tête de la mafia montréalaise, de nouveaux hommes forts poussant vers la sortie les restes du clan Rizzuto. Mais ces derniers n'ont peut-être pas dit leur dernier mot.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le (514) 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer