Le Hells Angels André Sauvageau arrêté

Le Hells Angels André Sauvageau a été transporté au... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Le Hells Angels André Sauvageau a été transporté au quartier général de la Sûreté du Québec (SQ), rue Parthenais à Montréal, pour être interrogé.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Le membre en règle des Hells Angels du chapitre de Montréal, André Sauvageau, a été arrêté ce matin, a appris La Presse. Sauvageau, 57 ans, a été appréhendé par les enquêteurs de l'Escouade régionale mixte (ERM) de la Sûreté du Québec dans la foulée de l'opération Magot-Mastiff, qui a décapité le 19 novembre dernier l'alliance motard-mafia-gang de rue qui dirigeait le crime organisé montréalais.

Le Hells Angels André Sauvageau.... - image 1.0

Agrandir

Le Hells Angels André Sauvageau.

Sauvageau n'a pas résisté à son arrestation qui s'est déroulée vers 11 h dans un restaurant de déjeuners de l'agglomération de Longueuil. Il était en compagnie d'un autre Hells Angels, Gilles Lambert, qui n'a pas été arrêté.

Immédiatement après son arrestation, Sauvageau a été transporté au quartier général de la Sûreté du Québec (SQ), rue Parthenais à Montréal, pour être interrogé.

Il sera accusé de gangstérisme, de complot pour trafic de drogue et d'avoir chargé une personne de commettre un crime, demain après-midi, au Palais de justice de Montréal.

André Sauvageau, comme Gilles Lambert d'ailleurs, est un ancien membre des Rock Machine, qui a joint les rangs de leurs ennemis jurés, les Hells Angels, en 2001.

Il est d'abord devenu membre des Nomads de l'Ontario avant de passer chez les Hells Angels de Montréal en 2004. Sauvageau, alias Frisé, a des antécédents de possession de stupéfiants dans un but de trafic, complot pour trafic de stupéfiants, possession d'arme et vol.

La police le considère comme un membre influent des Hells Angels à Montréal. Il est soupçonné d'avoir contrôlé des territoires de stupéfiants au centre-ville et dans l'ouest de la métropole. Sauvageau serait également proche des Syndicate, dont le chef, Gregory Woolley, et les deux lieutenants, Jean-Winsing Barthélus et Danny Sprinces-Cadet sont toujours détenus depuis l'opération Magot-Mastiff.

Rappelons qu'à l'origine, l'enquête Mastiff visait un réseau de trafic de stupéfiants présent dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve qui aurait versé des redevances au groupe de Gregory Woolley, au Hells Angels Salvatore Cazzetta - un autre ancien Rock Machine - et à l'ex-chef guerrier des Hells Angels condamné à vie, Maurice Boucher.

L'enquête Magot, quant à elle, visait les têtes dirigeantes de la mafia de Montréal, mais puisque les enquêteurs ont constaté des liens entre les suspects des deux investigations, celles-ci ont été fusionnées. Dans ces enquêtes, les policiers ont compté sur les services d'un agent civil d'infiltration et d'un délateur. D'autres arrestations pourraient survenir.

***

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le (514) 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer