Laval: des fraudeurs utilisent iTunes pour arnaquer les gens

Des fraudeurs tentent d'obtenir des numéros de carte de crédit par téléphone ou... (PHOTO PATRICK SANSFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO PATRICK SANSFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des fraudeurs tentent d'obtenir des numéros de carte de crédit par téléphone ou par texto en faisant croire aux victimes qu'elles ont un déficit d'impôts à rembourser. Le Service de police de la Ville de Laval a noté une augmentation significative du nombre de plaintes; depuis avril, une vingtaine de personnes par semaines rapportent être victimes d'une telle tentative de fraude.

Les fraudeurs contactent les victimes par téléphone ou par message texte. Ils essaient d'obtenir les renseignements personnels des victimes ainsi que leur numéro de carte de crédit en se faisant passer pour des employés du gouvernement, notamment de l'Agence du revenu. Ils tentent aussi de convaincre les victimes d'acheter une carte prépayée d'iTunes pour procéder à un transfert de fonds.

Deux stratagèmes sont principalement utilisés, explique la police de Laval :

1- Les fraudeurs (prétendant être employé du gouvernement) téléphonent ou textent les personnes ciblées en leurs informant qu'ils ont un solde en souffrance (ex : impôts) et qu'ils doivent payer dans les plus brefs délais.  Parfois, l'appelant menace les gens d'être déportés ou d'être poursuivis via un mandat d'arrestation et d'être arrêtés par les policiers. Les fraudeurs demandent donc à la personne d'acheter et d'activer des cartes iTunes et de leur fournir ensuite les codes. 

2- Les fraudeurs (prétendant être employé du gouvernement) tentent d'obtenir par hameçonnage des renseignements personnels ou demandent à ce que l'impôt dû soit payé dans une entreprise de transfert de fonds ou par carte de crédit ou de débit prépayé. 

La fraude entraîne des vols d'identité et d'argent; 3 % des plaignants à la police de Laval sont tombés dans le panneau. Les autorités rappellent que le gouvernement ne procède jamais ainsi.  

«  Si on vous demande de rembourser un solde à l'aide d'une carte iTunes, ne le faites pas. Il s'agit d'une fraude, rappelle la police dans un communiqué. Posez-vous la question suivante : pourquoi l'Agence du revenu du Canada communiquerait-elle avec un contribuable par téléphone ou dans un message texte pour lui demander un paiement à l'aide d'une carte iTunes? »

En cas de doute ou d'hameçonnage, vous pouvez communiquer avec le Service de police de Laval 450-662-INFO (4636), le Centre antifraude du Canada (numéro sans frais 1-888-495-8501).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer