Production et trafic de drogues: les policiers s'attaquent à deux réseaux

Les policiers de Laval profitent de l'aide de... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Les policiers de Laval profitent de l'aide de confrères de la Sûreté du Québec (SQ) et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour neutraliser les suspects et réaliser les perquisitions, dont à cette maison de Val-Morin.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Près de 125 policiers ont procédé mercredi au démantèlement d'un réseau de production et de trafic de drogues de synthèse, dont de la méthamphétamine, dans la grande région de Montréal et dans les Laurentides.

Les enquêteurs du Service de police de Laval (SPL) ont arrêté 16 personnes.

Dans le cadre de cette opération, ils ont été aidés de leurs confrères de la Sûreté du Québec (SQ) et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Dix perquisitions ont eu lieu à Laval, Montréal et Val-Morin, dans les Laurentides, là où le laboratoire clandestin du réseau de malfaiteurs serait situé.

Jusqu'à présent, les saisies ont permis aux policiers de mettre la main sur plus de 100 000 comprimés de drogue de synthèse, 11 kilos de poudre de méthamphétamine, du «crystal meth», de la cocaïne et du cannabis.

Une information transmise par un citoyen a mené au déclenchement de l'enquête policière en février, a indiqué le SPL.

La méthamphétamine est un puissant stimulant qui crée rapidement un état d'extase semblable à celui associé à la cocaïne. Toutefois, ses effets peuvent durer plusieurs heures et les conséquences de sa consommation pour la santé peuvent être très graves.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer