Frappe anti-drogue: un membre influent des Bleus parmi les suspects

Benson Benoit, lors de son arrestation en 2008... (Photo: Patrick Sanfaçon, archives La Presse)

Agrandir

Benson Benoit, lors de son arrestation en 2008

Photo: Patrick Sanfaçon, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un membre influent des Bleus de Saint-Michel, Benson Benoit, est au nombre des 18 individus appréhendés aujourd'hui dans une opération anti-drogue de la police de Montréal, a appris La Presse.

Benoit, 33 ans, est connu comme étant un trafiquant de stupéfiants depuis plusieurs années et a des antécédents en la matière. Il a été arrêté dans le passé avec d'autres individus dans d'importantes opérations du SPVM. En novembre 2008, les membres du Groupe tactique d'intervention avaient défoncé sa porte et les enquêteurs avaient trouvé chez lui du crack et une arme. Plus précisément, Benoit serait issu du gang de la 47ème rue et aurait déjà été dans le giron des frères Zéphir. Selon certaines informations, il aurait survécu à un attentat l'été dernier.

Benoit serait le chef présumé d'un réseau de trafic de stupéfiants opérant dans le nord de la métropole et démantelé ce matin par les enquêteurs de la section Gangs de rue de la région Nord du SPVM. Outre Benoit, les enquêteurs ont arrêté 17 individus, dont plusieurs liés aux Bleus, et effectué 22 perquisitions dans des résidences et des voitures dans les secteurs Saint-Michel, Montréal-Nord et sud-ouest à Montréal, et dans l'arrondissement Saint-Hubert. Au moment d'écrire ces lignes, les policiers avaient saisi 710 grammes de cocaïne, trois onces de crack, 25 grammes de marijuana et des douilles de différents calibres.

Les suspects comparaîtront jeudi par vidéo conférence. Ils feront tous face à des chefs relatifs au trafic de stupéfiants mais Benoit devrait également être accusé de gangstérisme. Cette enquête relativement importante s'inscrit dans le cadre d'une offensive du SPVM baptisée Accalmie, lancée à la suite de plusieurs meurtres et tentatives de meurtres commis dans le milieu des gangs de rue depuis l'été dernier.

« Depuis septembre, toutes les unités d'enquête du SPVM ont mené 150 perquisitions, effectué 365 arrestations et saisi plus de 115 armes dans le cadre de l'opération Accalmie», a annoncé le commandant Michel Leduc par voie de communiqué. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer