Descente policière en pleine réunion de motards à Val-David

Fondé en 2010, les Devil Ghosts est l'un... (PHOTO D'ARCHIVES)

Agrandir

Fondé en 2010, les Devil Ghosts est l'un des club les plus en vue parmi les groupes inféodés aux Hells Angels.

PHOTO D'ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'escouade tactique de la Sûreté du Québec, épaulée par des maîtres chiens, est débarquée en pleine réunion du club de motards criminels Devils Ghosts mardi soir à Val-David, pour appréhender plusieurs membres soupçonnés d'avoir participé au partage des territoires de ventes de drogue dans les Laurentides pour le compte de leurs grands frères des Hells Angels.

L'opération était pilotée par l'Escouade régionale mixte de la Rive-Nord de Montréal, qui regroupe plusieurs corps policiers. Selon nos informations, la police veut accentuer la pression sur les sympathisants des Hells Angels qui tentent de se réorganiser un peu partout à travers le Québec.

Dans son communiqué mis mercredi matin, la SQ qualifie les Devils Ghosts de «motards hors-la-loi».

«L'enquête, initiée en décembre 2015, tend à démontrer qu'à tous les mardis en soirée, ce local servait de lieu de rencontre aux motards hors-la-loi les Devils Ghosts, et ce, dans le but de partager les territoires de vente de stupéfiants dans la grande région des Laurentides et ailleurs au Québec. Ce local servait également d'endroit pour échanger des drogues, de l'argent et des armes à feu», précise le corps policier.

43 vestes saisies

Les policiers ont saisi une arme prohibée, 500 grammes de cannabis, une petite quantité de cocaïne, 12 vestes des Devils Ghosts et pas moins de 31 vestes de partisans du club portant la mention «support 47», pour les quatrième et septième lettres de l'alphabet (DG).

Quatre hommes âgés de 35 à 53 ans, dont trois membres en règle, ont été arrêtés, ainsi qu'une femme de 27 ans. Ils ont tous été libérés, mais pourraient être accusés ultérieurement en lien avec le trafic de stupéfiants.

Le président du chapitre, Stéphane Fortin, était sur place lors de l'intervention.

En mars dernier, le SPVM avait frappé le chapitre montréalais des Devils Ghosts et arrêté plusieurs personnes. Fondé en 2010, ce club est l'un des plus en vue parmi les groupes inféodés aux Hells Angels.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer