Le chef d'un groupe de motards arrêté

Les Naïwa Rebels sont des supporteurs des Hells... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Les Naïwa Rebels sont des supporteurs des Hells Angels, selon la police.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Philip Babajko, 50 ans, président des Naïwa Rebels, un groupe de motards supporteur des Hells Angels selon la police, a été arrêté pour possession d'armes et trafic de stupéfiants la semaine dernière, a appris La Presse.

Philip Babajko... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK) - image 1.0

Agrandir

Philip Babajko

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Parmi les armes saisies, les enquêteurs des stupéfiants de la région est de la police de Montréal ont notamment retrouvé un pistolet Glock 9 mm volé précédemment à la Sûreté du Québec dans des circonstances inconnues. La SQ a confirmé le vol, mais n'a pas voulu donner plus de détails, car une enquête est en cours.

À la suite d'une courte enquête, les policiers du SPVM ont trouvé le vendredi 25 septembre trois fusils de chasse de calibre 12 tronçonnés, le pistolet Glock et une arme s'apparentant à une étoile de ninja dans un logement de la rue Hénault à Montréal-Nord. Lors de la frappe, qui a été menée avec l'aide de leurs collègues du groupe tactique d'intervention, les limiers ont également mis la main sur une certaine quantité de marijuana et de speed, et une certaine somme d'argent.

Outre Babajko, quatre autres personnes ont été arrêtées: Pierre Falby, 37 ans, Carole Ann Harvey, 24 ans, Marie-Claude Tessier Roch, 35 ans, et Philippe Dumas, 29 ans. La plupart ont comparu le lendemain et ont fait face à des accusations relatives à la possession d'armes et de stupéfiants.

Seul Falby est demeuré détenu. En octobre 2000, alors qu'il avait 22 ans, Falby avait été accusé avec d'autres personnes pour un homicide commis à Sainte-Anne-des-Plaines. Les accusations de complot et de meurtre avaient toutefois été abandonnées et il avait été condamné à 18 mois de prison pour possession d'arme. Falby a plusieurs autres antécédents criminels, en matière de possession et de trafic de cocaïne, de vol qualifié, d'introduction avec effraction et de possession d'armes à feu. D'ailleurs, il lui est interdit d'en posséder. Babajko, quant à lui, n'a aucun antécédent.

Selon la police, les Naïwa Rebels Wild Riders seraient impliqués dans la contrebande de cigarettes et d'armes. Les lettres ACMD seraient inscrites sur leurs vestes. Selon la police, elles signifient « All cops must die » - Tous les policiers doivent mourir - une signification que rejettent toutefois des membres des Naïwa Rebels.

_____________________________________

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le 514 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer