Garçons séquestrés dans un sous-sol: la police continue son enquête

La police de Québec continue son enquête sur un pasteur baptiste qui aurait... (PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La police de Québec continue son enquête sur un pasteur baptiste qui aurait maltraité plusieurs jeunes qu'il gardait prisonnier de son sous-sol pendant de nombreuses années, a confirmé le service ce matin.

Les forces de l'ordre ont indiqué que des policiers étaient toujours à pied d'oeuvre pour faire la lumière sur les sévices infligés aux garçons confiés au leader de l'Église évangélique baptiste de Québec-Est.

Les enquêteurs «ont beaucoup de preuve documentaire à analyser. Ils doivent tracer les liens entre les preuves recueillies», a indiqué Pierre Poirier, porte-parole du service, ajoutant que «dans ce cas-ci, il y a beaucoup de choses à valider». 

«Il est trop tôt pour dire s'il y aura une arrestation», a aussi dit le porte-parole.

M. Poirier n'a pas pu confirmer ou infirmer les informations de La Presse selon lesquelles une perquisition de police aurait eu lieu l'hiver dernier dans la maison du pasteur.

Selon des décisions de la Cour du Québec en protection de la jeunesse, le leader religieux battait physiquement ses pupilles à coups de poing dans le ventre, en plus de les soumettre à des exercices physiques extrêmes et à des privations inhumaines.

Il les gardait enfermés dans le sous-sol d'un jumelé d'un quartier résidentiel de Québec.

La loi nous empêche d'identifier les enfants et le pasteur en cause.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer