Meurtre de Samantha Higgins: le fiancé de la victime arrêté

Sous le choc, le beau-père de Samantha Higgins,... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Sous le choc, le beau-père de Samantha Higgins, Daniel Jones, qu'on voit ici lors d'une veillée pour sa belle-fille vendredi dernier, a indiqué que la famille voulait conserver son intimité.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Un homme de 22 ans va comparaître mardi pour le meurtre de Samantha Higgins, cette jeune mère de famille de l'arrondissement de LaSalle retrouvée morte la semaine dernière.

Le suspect, arrêté lundi après-midi par la Sûreté du Québec (SQ), est le fiancé de la victime, a appris La Presse de sources sûres. La SQ n'a toutefois pas confirmé cette information. On ignore pour le moment quels chefs d'accusation seront déposés.

Les enquêteurs des crimes contre la personne de la SQ l'ont interrogé durant plusieurs heures lundi soir. Le fiancé de Samantha Higgins était dans la ligne de mire des policiers depuis le début de l'enquête, selon nos sources. Contrairement au reste de la famille, il était absent de la veillée aux chandelles vendredi dernier. Il s'était aussi volatilisé des réseaux sociaux.

Le couple se fréquentait depuis sept ans et s'était récemment fiancé. Il avait deux jeunes enfants, l'un de quelques semaines et l'autre qui célébrera son quatrième anniversaire dans les prochains jours. La jeune femme passait la grande majorité de son temps avec ses enfants et sortait rarement, a raconté Vanessa Higgins, la mère de la victime, en entrevue avec La Presse vendredi. En soirée, la Sûreté du Québec a mené une perquisition dans le domicile du couple.

Les enquêteurs ont rencontré la famille de Samantha Higgins lundi soir pour lui faire part de leurs découvertes. «C'est une nouvelle bouleversante. Nous aimerions conserver notre intimité», a indiqué à La Presse le beau-père de la victime, Daniel Jones, visiblement ébranlé, lors d'une brève conversation téléphonique. La famille de Samantha devrait également recevoir sous peu les résultats de l'autopsie de leur fille.

Disparition inquiétante

Les résultats de l'autopsie de Samantha Higgins devraient... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK) - image 2.0

Agrandir

Les résultats de l'autopsie de Samantha Higgins devraient être remis à sa famille sous peu.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Samantha Higgins, 22 ans, a disparu dans la nuit du 6 au 7 juillet derniers. La dernière fois qu'elle a été vue, elle sortait de chez une amie, vers minuit, dans l'arrondissement de LaSalle, dans le sud-ouest de l'île, près de l'intersection du boulevard Newman et de la rue Lise. Selon une de ses amies, elle aurait appelé son fiancé vers 1h10 et lui aurait dit qu'elle était en route pour la maison, a rapporté CBC. Elle aurait ensuite répondu à un message texte d'une amie un peu plus tard, mais dans des mots inhabituels.

Le lendemain, Samantha n'était pas revenue chez elle, une attitude tout à fait incompréhensible de sa part. Extrêmement inquiets, ses proches n'ont pas tardé à mettre en branle une large campagne dans l'espoir de la retrouver saine et sauve. Ils ont tapissé le quartier d'affiches, ont distribué des avis de recherche et ont envahi les réseaux sociaux pour coordonner leurs efforts. Deux jours plus tard, le Service de police de la Ville de Montréal a lancé un avis de recherche. Finalement, après quatre jours à craindre le pire, la famille a eu confirmation de l'impensable vendredi après-midi: le corps retrouvé jeudi soir près d'un cours d'eau à Hinchinbrooke était bien celui de Samantha Higgins. Il avait été démembré et déposé dans un sac. Des éléments sur la scène de crime ont très vite aidé les enquêteurs à confirmer son identité.

Les proches de Samantha Higgins pourront lui rendre hommage samedi prochain au cours d'une cérémonie.

- Avec la collaboration de Jasmin Lavoie

Retour sur les événements

Nuit du 6 au 7 juillet

Samantha Higgins sort de chez une amie vers minuit, près de l'intersection du boulevard Newman et de la rue Lise, dans l'arrondissement de LaSalle. Elle aurait ensuite appelé son fiancé vers 1 h 10 du matin pour lui dire qu'elle arriverait bientôt. On ne l'a plus revue.

8 juillet

Inquiets, des amis de Samantha Higgins commencent à s'organiser pour retrouver la disparue. Ils lancent un groupe Facebook et placardent le quartier d'avis de disparition.

9 juillet

Le Service de police de la Ville de Montréal diffuse un avis de disparition officiel. Vers 18 h, l'employé d'une ferme retrouve un corps démembré dans un sac près d'un cours d'eau à Hinchinbrooke, à 60 kilomètres au sud de Montréal, et informe les autorités.

10 juillet en après-midi

La Sûreté du Québec (SQ) ratisse les champs adjacents au lieu de la découverte du corps, afin de retrouver des indices qui permettraient d'élucider le meurtre. En fin d'après-midi, la SQ confirme que le corps est celui de Samantha Higgins.

10 juillet en soirée

Les amis et les proches de la jeune mère se réunissent pour une veillée aux chandelles près du boulevard Newman, où elle a disparu.

11 juillet

La mère de la victime, Vanessa Higgins, se rend à Hinchinbrooke pour voir l'endroit où le corps de sa fille a été découvert. Elle y dépose une gerbe de fleurs à sa mémoire.

13 juillet

La Sûreté du Québec arrête un suspect qui, selon nos informations, serait le fiancé de Samantha Higgins.

- Louis-Samuel Perron

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer