La prison de jour pour un joueur de hockey-balle: une poignée de main qui frappe

Les petites rancunes devraient s'effacer lors de la traditionnelle poignée de... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les petites rancunes devraient s'effacer lors de la traditionnelle poignée de main entre gagnants et perdants d'un match. Mais ce n'est pas exactement ce qui est arrivé avec Patrick Ducharme, joueur senior de hockey-balle, lors d'un tournoi Burrows qui se tenait le 21 janvier 2012 à la polyvalente St-Henri.

Au lieu de serrer la main d'un joueur avec qui il avait eu maille à partir au cours du match, Ducharme l'a plutôt frappé à la tempe droite avec la palette de son bâton de hockey. La victime, âgée de 23 ans, a dû avoir 12 points de suture et a subi un léger traumatisme crânien.

M. Ducharme a été accusé et a plaidé coupable à une accusation de voie de fait causant des lésions. Pour cet incident, l'homme de 35 ans écope 44 jours de prison, qu'il purgera les mardis et mercredis. Il entrera en prison le matin à 9 h et en ressortira à 16 h. Il fera également 50 heures de travaux communautaires. C'était une suggestion commune de Me Patrice Paré, en défense, et de Me Sylvie Dulude, pour la Couronne. L'accusé a la garde partagée de ses enfants, et il organise des tournois de hockey-balle, a expliqué Me Paré. Le juge Jean-Pierre Boyer a entériné la suggestion commune.

Selon les explications données devant le tribunal, ce fameux jour de janvier 2012, la querelle a commencé quand Ducharme a foncé sur le gardien de l'équipe adverse au cours du match. Mécontent, le joueur de 23 ans a alors poussé Ducharme, qui a répliqué en donnant un coup de poing. Les deux joueurs ont été expulsés.

L'équipe du jeune homme de 23 ans a gagné le match, finalement. Au moment de la poignée de main, Ducharme a poussé le jeune et celui-ci lui a dit : « Tu frappes comme une fille. »

C'est à ce moment que Ducharme a donné le coup de bâton. Me Dulude a signalé que Ducharme avait un antécédent de voie de fait remontant à 1996.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer