Le père de Loretta Saunders partage son deuil avec les familles des meurtriers

Myriam et Clayton Saunders, les parents de Loretta Saunders,... (PHOTO ANDREW VAUGHAN, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Myriam et Clayton Saunders, les parents de Loretta Saunders, dont le corps avait été retrouvé dans un bois en bordure de l'autoroute transcanadienne au Nouveau-Brunswick.

PHOTO ANDREW VAUGHAN, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Halifax

Le père d'une étudiante de Halifax qui a été assassinée a déclaré qu'il n'était pas capable de pardonner aux meurtriers.

Cependant, Clayton Saunders dit qu'il comprend comment la vie des familles de Blake Leggette et Victoria Henneberry doit être difficile puisqu'elles souffrent autant que lui.

«Nous ne pouvons qu'imaginer ce qu'elles vivent présentement, a-t-il dit jeudi lors d'une conférence de presse. Ils ont des émotions, comme nous, des coeurs, comme nous. Je ne saurais quoi faire si mes enfants faisaient la même chose à quelqu'un d'autre.»

Le corps de Loretta Saunders a été retrouvé dans une zone boisée près de l'autoroute Transcanadienne au Nouveau-Brunswick, deux semaines après sa disparition de son appartement de Halifax, en février 2014.

Leggette a plaidé coupable devant la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse à une accusation de meurtre au premier degré, mercredi. Il a été condamné à une peine automatique d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

De son côté, Henneberry a plaidé coupable à une accusation de meurtre au deuxième degré. Ce crime est passible d'une peine d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 à 25 ans.

Une audience de détermination de la peine est prévue mercredi prochain.

Les amis de Mme Saunders ont indiqué qu'elle était enceinte de trois mois au moment de sa mort et son père a dit qu'il croyait qu'elle repose en paix.

«Loretta est dans un monde meilleur et son bébé aussi puisque personne ne peut lui faire de mal maintenant», a-t-il ajouté.

Deux déclarations de faits remis à la cour indiquent que Leggette et Henneberry se trouvaient dans des «difficultés financières» peu de temps après avoir emménagé en sous-location dans une chambre de l'appartement de Mme Saunders en janvier 2014.

Les documents indiquent qu'ils souhaitaient quitter Halifax, sans préciser la raison.

«M. Leggette prévoyait tuer Mme Saunders, prendre sa voiture et quitter la province», indiquent les deux documents.

Le 13 février 2014, Mme Saunders a demandé au couple de payer le loyer, mais ils ont dit ne pas avoir l'argent. Henneberry a menti en déclarant qu'elle avait perdu sa carte bancaire et qu'elle devait contacter sa succursale, selon les documents.

Leggette a alors saisi Mme Saunders par la gorge et l'a étranglée, mais la jeune femme s'est débattue, réussissant à percer les trois sacs de plastique qu'il avait mis sur sa tête.

À un certain moment, Leggette et Mme Saunders ont chuté au sol. Il a frappé deux fois sa tête contre le sol et elle a cessé de bouger.

Le corps de Mme Saunders a été retrouvé dans un sac de hockey sur le bord de l'autoroute Transcanadienne près de Salisbury, au Nouveau-Brunswick.

Leggette et Henneberry ont été arrêtés cinq jours plus tard à Harrow, en Ontario, alors qu'ils conduisaient la voiture de Mme Saunders. Ils étaient aussi en possession du téléphone, de la carte bancaire et des pièces d'identité de la jeune femme.

Loretta Saunders, qui était une Inuite originaire du Labrador, était étudiante à l'université Saint Mary's et ses études portaient sur les femmes autochtones disparues ou assassinées.

Miriam Saunders a déclaré qu'elle espérait voir sa famille continuer le travail amorcé par sa fille.

«Pour une raison quelconque, les statistiques sont plus élevées chez les femmes autochtones et je voudrais savoir pourquoi», a-t-elle dit.

«Nous devons savoir pourquoi nos enfants sont assassinés.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer