Arrestations en lien avec des cartels étrangers

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a effectué plusieurs arrestations et... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
HALIFAX

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a effectué plusieurs arrestations et porté de nombreuses accusations contre des résidants du Québec, de l'Ontario et de la Nouvelle-Écosse à la suite d'une enquête de deux ans sur le trafic de drogue à l'échelle internationale impliquant des cartels en Colombie et au Mexique.

La GRC a expliqué avoir amorcé son enquête au printemps 2013 et découvert huit complots pour importation de cocaïne au Canada à partir d'un certain nombre de pays, y compris Antigua, le Brésil, la Colombie, le Guyana et les États-Unis.

Au cours de l'enquête, la GRC a saisi des véhicules, des armes à feu, des objets associés aux drogues illicites, de l'argent et plus de 200 kilogrammes de cocaïne.

Quinze personnes âgées entre 28 et 69 ans font face à un total de 45 accusations, dont complot en vue d'importer de la cocaïne et trafic de cocaïne.

Parmi eux, l'ancien surfeur des neiges olympique Ryan James Wedding, âgé de 33 ans, vit à Montréal.

D'après la caporale Angela Corscadden, un employé de la Défense nationale et un autre de la Garde côtière seront accusés. Elle n'a pas voulu dire si leur titre a eu quelque effet sur le complot.

Les accusés viennent de Montréal, Toronto, Halifax, Greenwood, en Nouvelle-Écosse, et des communautés ontariennes de Richmond Hill, Vaughan et Maple.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer