Tentative de meurtre dans un bar de danseuses: un suspect en cavale depuis six mois arrêté

Zaki Kherrafi... (PHOTO LA PRESSE)

Agrandir

Zaki Kherrafi

PHOTO LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un individu activement recherché pour une sordide tentative de meurtre commise dans un bar de danseuses de Montréal en septembre dernier a été arrêté tôt vendredi matin, après plus de six mois de cavale.

Zaki Kherrafi, 23 ans, a été appréhendé vers 6 h par les enquêteurs de l'Escouade régionale mixte (ERM) Rive Nord et du Module de lutte aux drogues de synthèse de la Sûreté du Québec, dans une résidence qui aurait abrité un laboratoire de production de méthamphétamine, sur le rang du Chicot nord, à Mirabel.

Kherrafi est soupçonné d'avoir poignardé sérieusement un homme au bar de danseuses Kamasutra, sur la rue Saint-Dominique, le soir du 7 septembre 2014. La victime était parvenue à quitter l'établissement et à se rendre elle même à l'hôpital, où l'on a d'abord craint pour sa vie avant que son état s'améliore.

La scène à l'intérieur du bar a été filmée par les caméras de surveillance de l'établissement et les policiers en avaient tiré des images d'excellente qualité pour tenter de retrouver Kherrafi.

La prétention de la Poursuite est que Kherrafi aurait agi à la demande d'une autre personne. Un individu de 34 ans, Ivan Alejandro Silva-Sanchez, a également été arrêté dans cette affaire. D'ailleurs aujourd'hui même, Silva-Sanchez, qui est détenu depuis le début des procédures, a été cité à procès pour tentative de meurtre, voies de fait graves et complot pour meurtre. Une ordonnance de non-publication nous empêche toutefois de révéler les détails de la cause et son implication présumée.

Fait à noter, dans les heures suivant la tentative de meurtre, alors que la victime était toujours entre la vie et la mort, le condo de cette dernière a été la cible d'un incendie criminel à Brossard.

La bonne information

Il semble que depuis ces événements, Kherrafi se cachait dans la résidence de Mirabel et qu'il ait été arrêté à la suite d'une courte enquête.

«Nous avons eu l'information qu'il se cachait dans cette maison de Mirabel, qui aurait également abrité un laboratoire clandestin de production de méthamphétamine», a simplement expliqué la sergente Martine Asselin de la SQ.

Lors de la frappe, les enquêteurs ont découvert plus de 20 000 comprimés de méthamphétamine, cinq livres de cannabis, une presse à poinçons et 3000 dollars canadiens.

Ils ont également arrêté un autre homme de 23 ans qui devra comparaître au Palais de justice de Saint-Jérôme.

Quant à Kherrafi, selon nos informations, il devrait d'abord être accusé pour la tentative de meurtre au bar Kamasutra demain au Palais de justice de Montréal, pour être ensuite accusé à Saint-Jérôme dans l'affaire de méthamphétamine.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer