L'ex-père Dejaeger condamné à 19 ans de prison pour agressions sexuelles

L'ancien prêtre oblat Eric Dejaeger, âgé de 67... (PHOTO CHRIS WINDEYER, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

L'ancien prêtre oblat Eric Dejaeger, âgé de 67 ans, a été reconnu coupable de 32 chefs d'accusation à caractère sexuel, commis entre 1978 et 1982 alors qu'il vivait à Igloolik, au centre du territoire du Nunavut.

PHOTO CHRIS WINDEYER, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
IQALUIT, Nunavut

Un ancien père oblat qui a été missionnaire dans le Grand Nord canadien a été condamné mercredi à 19 ans de prison relativement à des dizaines d'agressions sexuelles commises sur des enfants inuits il y a 35 ans.

Eric Dejaeger, d'origine belge, avait été reconnu coupable en janvier de 32 chefs d'accusation pour des actes commis à Igloolik au tournant des années 1980.

Le juge a expliqué mercredi qu'il devait prononcer une peine exemplaire, à cause du caractère moralement répréhensible des gestes, mais aussi pour dénoncer ces crimes à caractère sexuel commis contre des enfants et des adolescents du Nunavut, et dissuader ceux qui seraient tentés de les imiter.

Dejaeger devait d'abord subir son procès pour certains de ces chefs d'accusation en 1995, mais il s'était réfugié en Belgique, où les oblats l'avaient accueilli, avant d'être finalement déporté au Canada pour des infractions aux lois sur l'immigration.

Ses victimes - 12 garçons et 10 filles - étaient pour la plupart âgées entre huit et 12 ans. Plusieurs sont venues dire au tribunal que le père oblat les menaçait des feux de l'enfer ou d'une rupture totale avec leurs parents si jamais ils parlaient. Dejaeger attirait aussi certains enfants affamés avec de la nourriture.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer