Deux présumés terroristes arrêtés, dont un à Montréal-Trudeau

Deux frères jumeaux ont été arrêtés vendredi au Canada pour des infractions... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Deux frères jumeaux ont été arrêtés vendredi au Canada pour des infractions liées au terrorisme et l'un d'entre eux a été appréhendé à l'aéroport de Montréal juste avant son départ pour l'étranger, a annoncé la police fédérale.

Ashton Carleton Larmond et Carlos Larmond, tous deux âgés de 24 ans, sont poursuivis pour divers chefs d'inculpation liés à des activités terroristes ou en soutien à des activités terroristes, a indiqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Les deux hommes, tous deux nés le 21 novembre 1990, sont domiciliés à Ottawa, où ils devraient être présentés devant un juge dans les prochaines heures.

Ashton Carleton Larmond, interpellé vendredi à Ottawa, a été inculpé pour aide à une activité terroriste, participation à une activité pour le compte d'un groupe terroriste et pour avoir incité une personne à se livrer à une activité pour un groupe terroriste, a indiqué la GRC.

Carlos Larmond, intercepté à l'aéroport de Montréal vendredi, est accusé de participation à une activité pour le compte d'un groupe terroriste et pour avoir tenté de quitter le Canada pour participer à des activités terroristes à l'étranger.

Ce dernier chef d'inculpation est une nouvelle disposition législative qui avait valu en juillet à un Canadien originaire de Somalie d'être condamné à 10 ans de prison pour avoir tenté de rallier le mouvement des islamistes shebab.

Avec l'appui des forces de sécurité, «nous avons empêché ces individus de quitter le Canada afin de prendre part à des activités terroristes à l'étranger», a déclaré le commissaire adjoint James Malizia, cité dans un communiqué.

Après les événements en France où des attentats et prises d'otages ont fait 17 morts lors des trois derniers jours, dont 12 au journal satirique Charlie Hebdo, la GRC a appelé les Canadiens «à demeurer vigilants et à signaler toute information sur le terrorisme ou sur des activités suspectes».

Pour cette opération, la GRC s'est appuyée sur les EISN (Équipes intégrées de la sécurité nationale) composées à la fois de membres des corps policiers, des douanes et des services de l'immigration.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer