2015: Les Hells Angels feront-ils leur grand retour ?

Le vide laissé par la mort du parrain Vito Rizzuto, il y a un an, n'a pas... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Le vide laissé par la mort du parrain Vito Rizzuto, il y a un an, n'a pas encore été comblé. Mais ce n'est pas tant la mafia montréalaise que les Hells Angels qui risquent de faire parler d'eux dans le monde criminel en 2015. Le groupe de motards le plus puissant au Québec devrait effectuer son grand retour cette année. Voici pourquoi.

1-Des motards bientôt libres ?

Les superprocès SharQc passeront ou casseront en 2015. La fameuse rafle anti-motards a eu lieu en avril 2009, si bien qu'en avril, les 50 accusés qui n'ont toujours pas plaidé coupable auront déjà purgé l'équivalent de 12 ans de prison, la détention préventive étant calculée en double. Or, la majorité des quelque 65 Hells Angels et sympathisants qui ont plaidé coupable à une accusation réduite de complot pour meurtre jusqu'à maintenant ont justement écopé de peines de 10 à 15 ans.

2-Des vents contraires

Le scénario d'un règlement hâtif est d'autant plus crédible que la poursuite affronte des vents contraires. La rafale la plus récente est survenue juste avant Noël, alors que l'épine dorsale de la théorie de la Couronne, Me Madeleine Giauque, a quitté l'équipe de procureurs pour devenir la patronne du futur Bureau des enquêtes indépendantes.

Un jugement négatif récemment rendu au sujet du témoignage d'un délateur et une requête en divulgation de preuve présentée par la défense dans la foulée de l'affaire de l'ex-policier Benoit Roberge ont compliqué les choses. Des libérations sur caution accordées récemment à deux Hells Angels pourraient également constituer une trouée dans la stratégie de la poursuite et causer un effet d'entraînement. Des observateurs croient que plusieurs accusés attendent des décisions sur des requêtes débattues ces dernières semaines pour plaider coupable eux aussi et accepter une peine déjà entièrement purgée, ou presque.

3-Une renaissance déjà commencée

Au moment d'écrire ces lignes, on dénombrait au Québec 11 membres en règle des Hells Angels, tous membres d'un même chapitre, en liberté et sans conditions. Le nom de celui qui est considéré comme le chef sur le terrain, Salvatore Cazzetta, ne figure même pas sur cette liste puisqu'il est soumis à des conditions en attendant un procès qu'il doit subir à Longueuil.

En 2014, les Hells Angels ont rouvert l'un de leurs cinq chapitres « gelés » à la suite de l'opération SharQc, celui de Montréal, après avoir atteint le chiffre magique de six membres en liberté que prévoient leurs règlements.

L'année a également été marquée par l'arrivée des Red Devils de Montréal, premier club-école officiel des Hells Angels au Québec depuis la disparition des anciens clubs affiliés au début des années 2000. Les Hells Angels ont aussi tenté d'aménager un premier local à Chambly, sans succès, mais ce n'est que partie remise.

4-Des peines qui achèvent

Que peut-on envisager pour 2015 ? L'unique prospect connu des Hells Angels deviendra membre en règle. Selon nos calculs, des membres très influents obtiendront leur libération d'office, et plusieurs sympathisants termineront leur peine. Il ne serait donc pas surprenant que les Hells Angels rouvrent une autre de leurs sections toujours « gelées » : South, Trois-Rivières, Québec ou Sherbrooke. Mais des sources n'écartent pas non plus que les Hells Angels cuvée 2015 se contentent d'un seul gros chapitre et délèguent des représentants ou leur club-école dans les autres grandes villes de la province. Une chose est sûre, les Hells Angels seront encore plus visibles cette année, tout comme leurs petits frères des Red Devils qui n'hésitent pas à s'afficher dans des bars de la Rive-Sud et encore davantage dans certains de la Rive-Nord

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer