I-P-É: l'industrie demande des informations sur les aiguilles dans ses patates

La GRC ajoute que toute personne trouvant une... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La GRC ajoute que toute personne trouvant une pièce métallique insérée dans une pomme de terre devrait tout conserver et la prévenir.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
CHARLOTTETOWN

Des agriculteurs de l'industrie de la pomme de terre à l'Île-du-Prince-Édouard offriront une récompense allant jusqu'à 50 000 $ à ceux qui lui fourniront de l'information sur des aiguilles qui se sont retrouvées dans leurs patates distribuées dans la région de l'Atlantique.

L'Office de commercialisation de la pomme de terre de l'Île-du-Prince-Édouard a précisé que divers agriculteurs de la région contribueraient au montant pour en savoir davantage sur ces sept aiguilles découvertes dans leurs produits au cours du dernier mois.

Le montant de la récompense sera déterminé par un comité indépendant si les informations mènent à des accusations.

Le porte-parole de l'office, Ryan Barrett, estime qu'il s'agit des premiers cas d'aiguilles présentes dans des patates.

Les policiers ont relevé sept cas de patates piquées d'aiguilles, qui provenaient toutes du producteur prince-édouardien Linkletter Farms, à Summerside.

Le producteur a retiré du marché les marques de pommes de terre touchées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer