Trois arrestations pour l'incendie d'une école primaire

L'école La Farandole a été détruite par un... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'école La Farandole a été détruite par un incendie.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Michèle Sioui
La Presse

Trois adolescents de 16 ans ont été arrêtés vendredi, en lien avec l'incendie criminel qui a détruit la majeure partie de l'école La Farandole, à McMasterville, en plein mois de juillet.

L'un d'eux a été libéré, tandis que les deux autres ont comparu par téléphone au palais de justice de Saint-Hyacinthe afin de répondre à des accusations d'incendie criminel et de complot. 

« Ils ont tous les trois 16 ans, et l'un a une cause pendante devant les tribunaux jeunesse pour possession de stupéfiants », a précisé François Cinq-Mars, porte-parole à la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent. 

L'incendie s'est déclaré au milieu de la nuit du 11 juillet. Les dommages sont estimés à quelque cinq millions de dollars.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer