Projet Argot: un accusé arrêté un an plus tard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Renaud
La Presse

Les enquêteurs de la Division du crime organisé de la police de Montréal ont le bras long. Plus d'un an après avoir arrêté plusieurs individus dans le cadre d'une opération baptisée Argot visant un réseau de trafic de stupéfiants lié à la mafia en mai 2013, ils viennent d'ajouter un autre nom à leur tableau de chasse: Benito Scalisi.

L'homme de 31 ans a été arrêté lundi et accusé, comme ses présumés complices, de chefs liés au trafic de stupéfiants.

Fait à noter, Scalisi avait été arrêté lors de l'opération Argot mais avait été relâché par la suite. Les policiers ont toutefois poursuivi leur enquête, accumulé de nouveaux éléments de preuve et convaincu un procureur de porter des accusations contre lui.

Selon nos informations, Scalisi est très proche de Giuseppe Fetta, considéré par la police comme une étoile montante de la mafia.

Fetta, qui a miraculeusement survécu à une tentative de meurtre en décembre 2012, est lui aussi accusé à la suite de son arrestation dans le projet Clemenza mené par la Gendarmerie Royale du Canada en juin dernier.

Le réseau de stupéfiant démantelé dans l'opération Argot était à l'origine dirigé par le défunt chef de clan Giuseppe de Vito, alias Ponytail, assassiné au cyanure au pénitencier de Donnacona à l'été 2013. Scalisi devait revenir en cour aujourd'hui pour son enquête sur remise en liberté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer