Un meurtrier s'évade à Laval

Robert Gaudette... (Photo fournie par la SQ)

Agrandir

Robert Gaudette

Photo fournie par la SQ

Un meurtrier qui avait tué sa conjointe avant d'en jeter le cadavre dans un conteneur à déchet vient de s'évader d'un pénitencier fédéral de Laval.

Robert Gaudette aurait pris la clé des champs aujourd'hui entre 3h et 5h du matin, selon Jean-Yves Roy, de Service correctionnel Canada.

Le prisonnier était incarcéré dans le secteur à sécurité minimale du Centre de formation fédéral, mieux connu sous le nom de «Montée-Saint-François». L'établissement est situé sur la route du même nom, dans l'est de l'île Jésus.

La prison «a immédiatement communiqué avec la Gendarmerie royale du Canada, la Sûreté du Québec et le service de police de Laval, indique un communiqué. Un mandat d'arrestation a été lancé contre lui.»

Le porte-parole Jean-Yves Roy a souligné que les détenus de la Montée-Saint-François ne sont pas complètement isolés de l'extérieur.

«Le périmètre d'un établissement à sécurité minimale est défini, mais n'est pas directement contrôlé par des clôtures», a-t-il précisé. «On effectue des évaluations rigoureuses des délinquants et on les place dans des établissements adaptés à leurs besoins en matière de sécurité et de programmes.»

Robert Gaudette, 55 ans, est en détention fédérale depuis mai 2002. Il a alors été jugé coupable du meurtre non prémédité de sa conjointe Cindy Bouchard. Les faits sont survenus en avril 2000, suite à une dispute au sein du couple.

Le fuyard mesure 180 cm et pèse 86 kg. «Il a le teint pâle, les yeux pers et les cheveux châtains. Il a une cicatrice chirurgicale à l'abdomen», indique le communiqué de Service correctionnel Canada.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer