Estofa Carries restera en prison

Estofa Carries... (Photo François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Estofa Carries

Photo François Roy, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Renaud
La Presse

Estofa Carries, ancien organisateur du festival de musique antillaise Kompa de Montréal, a échoué dans sa tentative de poursuivre sa peine en maison de transition.

Carries, 58 ans, purge depuis 2013 une peine de six ans et quatre mois de pénitencier pour exportation et importation de stupéfiants. Il a été arrêté en février 2011 dans une opération de la police de Montréal visant une organisation dominicaine qui avait des liens avec la mafia italienne. Cette organisation exportait des milliers de comprimés d'ecstasy en échange de cocaïne.

Entre février et avril 2011, elle a effectué des transactions de plus de 300 000 $ avec un individu qui était en réalité un agent double du Service de police de la Ville de Montréal, qui transférait l'argent à des enquêteurs de la Homeland, aux États-Unis.

« Votre démarche thérapeutique est à un stade embryonnaire. Vous présentez une pauvre reconnaissance de vos valeurs délinquantes. D'ailleurs, en audience, vous avez nié avoir des valeurs criminelles », concluent notamment les commissaires Suzanne Chartrand et Jean-Claude Boyer, qui ont reçu Carries en audience vendredi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer