Opération Mâchoire à Shawinigan: neutralisés avant même d'avoir un nom

La SQ a procédé à une perquisition à... (Photo Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La SQ a procédé à une perquisition à la résidence de Martin Grenier, tête dirigeante présumée du réseau, au secteur Lac-à-la-Tortue de Shawinigan.

Photo Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

La police a démantelé tôt ce matin un réseau de trafic de stupéfiants qui opérait principalement dans le secteur de Shawinigan en Mauricie et qui était lié à un groupe de motards émergents qui n'a même pas encore de nom.

Martin Grenier... (Photo Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Martin Grenier

Photo Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Entre 20 et 30 individus ont été arrêtés, et autant de perquisitions menées, lors de cette opération baptisée Mâchoire et menée principalement par les enquêteurs de l'Escouade régionale mixte de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

La tête présumée du réseau a été arrêtée. Il s'agit de Martin Grenier, président d'un groupe de motards qui vient d'être créé, mais qui n'a toujours pas de nom. Selon nos informations, le groupe avait même tenté de se trouver un local, mais n'avait pu y parvenir, pour des raisons administratives.

«Les perquisitions et arrestations ont été notamment effectuées dans des résidences, à Shawinigan, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Lac-à-la-Tortue, Trois-Rivières, et il y en a eu une à Laval. Les policiers ont saisi de la cocaïne, du cannabis et de la méthamphétamine», explique le sergent Hugo Fournier de la Sûreté du Québec.

Le groupe de motards sans nom serait vraisemblablement lié aux Hells Angels.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer