La Cour d'appel réduit la peine de Tommy Lacasse

Tommy Lacasse... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Tommy Lacasse

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Magdaline BOUTROS
La Presse Canadienne

La Cour d'appel du Québec a réduit, jeudi, la peine jugée excessive qui avait été imposée en octobre au jeune chauffard Tommy Lacasse, de Saint-Prosper, en Beauce, pour la mort de deux de ses amies en 2011.

La peine de six ans et demi de détention, qui avait été décrétée par le juge Hubert Couture, de la Cour du Québec, a été abaissée à quatre ans d'emprisonnement. Son interdiction de conduire un véhicule a également été réduite, de 11 ans à quatre ans.

Tommy Lacasse avait plaidé coupable en 2013 à deux chefs d'accusation de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort.

Le 17 juin 2011, alors qu'il était en état d'ébriété, le jeune homme, qui avait 18 ans au moment des faits, avait raté une courbe et effectué une sortie de route à 130 kilomètres à l'heure à l'intersection de la route 275 et du rang 10, à Sainte-Aurélie.

Ses passagères Nadia Pruneau, qui célébrait ce soir-là ses 18 ans, et Caroline Fortier, 17 ans, sont décédées sur le coup.

La Cour d'appel stipule dans son jugement que la peine initiale était «excessive» et que le juge Couture aurait dû mieux tenir compte du potentiel de réhabilitation de l'accusé.

La Cour d'appel estime également que le juge de première instance aurait dû «donner une priorité moindre à l'exemplarité» en imposant une peine «sévère» mais pas «draconienne».




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer