Le prédateur sexuel et meurtrier accepte l'étiquette

Larouche délinquant dangereux

Claude Larouche... ((Archives))

Agrandir

Claude Larouche

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le prédateur sexuel et meurtrier Claude Larouche ne s'objecte pas à ce qu'on lui accole l'étiquette de délinquant dangereux.

C'est ce que la procureure de la Couronne Rachelle Pitre et l'avocate de M. Larouche, Josiane Michel, ont fait valoir vendredi matin, en Cour supérieure. Condamné à vie en juin 2011 pour le meurtre prémédité de Natasha Cournoyer, M. Larouche est en attente de recevoir une autre peine. Celle-là pour avoir tenté de tuer une prostituée, accusation à laquelle il a plaidé coupable. Cette tentative de meurtre est survenue le 17 octobre 2009, soit environ deux semaines après le meurtre de Mme Cournoyer. Il s'était rendu chez une prostituée qui annonçait ses charmes dans le journal, et avait tenté de l'étrangler. M. Larouche avait été arrêté en novembre 2009.

L'homme de 52 ans a d'autres antécédents judiciaires à son actif. En 2003, il avait tenté d'enlever une fillette de neuf ans, tôt le matin, alors qu'elle se rendait à l'école. Il avait agrippé l'enfant et l'avait embarquée de force dans sa voiture. La petite s'était tellement débattue qu'il l'avait laissée filer finalement. Il avait écopé 40 mois pour ce crime.

Enlevée 

Rappelons que Nathasha Cournoyer, 37 ans, une employée civile des Services correctionnels du Canada, avait été enlevée dans le stationnement de son employeur, alors qu'elle s'apprêtait à monter dans sa voiture après sa journée de travail, le 1 er octobre 2009. Il a été établi que c'est Claude Larouche qui l'a kidnappée. Il l'a ensuite agressée sexuellement, et l'a tuée, avant d'abandonner son corps près d'un pylône, à Pointe-aux-Trembles.

L'étiquette de délinquant dangereux fera en sorte que M. Larouche sera condamné à une peine indéterminée. C'est donc dire que même après avoir purgé 25 ans de sa peine pour le meurtre, il pourrait rester emprisonné.  M. Larouche reviendra en Cour supérieure le 15 mai, pour la suite des procédures.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer