La victime du 5e homicide de l'année à Montréal a été identifiée

La femme de 32 ans tuée par balles dans l'arrondissement de Lachine le 20 mars... (Photo Patrick Sanfaçon,La Presse)

Agrandir

Photo Patrick Sanfaçon,La Presse

Marie-Michèle Sioui
La Presse

La femme de 32 ans tuée par balles dans l'arrondissement de Lachine le 20 mars dernier faisait partie d'un réseau de trafic de stupéfiants.

Après quelques tentatives infructueuses - de son vivant, la femme avait déjà fourni une fausse identité aux policiers -, le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) est parvenu à l'identifier mardi. 

Le meurtre de cette femme constitue le cinquième homicide de l'année à Montréal. La victime était assise dans un Nissan Rogue blanc stationné à l'angle de l'avenue du Pacifique et de la rue George-Leclaire quand elle a été atteinte par des projectiles d'arme à feu au haut du corps.

Son décès a été constaté dans un centre hospitalier du secteur.

Le véhicule dans lequel la victime se trouvait avait été loué, ce qui a également compliqué le travail des policiers. Bien que des témoins aient dit avoir aperçu une personne quitter les lieux en direction de l'autoroute après les coups de feu, les policiers n'ont toujours pas de suspect.

L'enquête sur le meurtre nébuleux a été confiée à la section des crimes majeurs du service de police montréalais.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer