Une idylle traîtresse mène à une peine avec sursis

Une femme de 39 ans qui avait été arrêtée au cours d'une enquête de la Division du crime organisé de la police de Montréal durant laquelle elle était tombée sous le charme d'un agent double a été condamnée à une peine de deux ans moins un jour avec sursis, hier.

En avril 2011, la police avait visé un réseau de trafiquants de stupéfiants dominicains, et Lina Maria Vargas Rueda était responsable d'un bureau de change aménagé dans le quartier général de l'organisation, une salle de gym du quartier Saint-Michel, par l'entremise duquel les trafiquants payaient leurs transactions ou blanchissaient leur argent.

En octobre, elle avait plaidé coupable à deux accusations de complot et de recyclage des produits de la criminalité.

La condamnée est soumise à de sévères conditions, dont l'assignation à résidence 24 heures sur 24, sauf aux fins de travail et autres exceptions. Plus de 30 000$ saisis au cours de l'opération ont également été confisqués aux profits du procureur général.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer