Querelle pour des excréments de chien: il s'avoue coupable de meurtre non prémédité

Partager

Sur le même thème

Une querelle pour des excréments de chien a dégénéré le 8 septembre 2011 en se soldant par la mort de Justyna Kozyra, 27 ans. Hier, Michel Langlois a plaidé coupable à une accusation de meurtre non prémédité en lien avec cette affaire, et a écopé de la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 ans.

L'homme de 51 ans a poignardé la jeune femme à 14 reprises en plein jour et devant des témoins horrifiés. M. Langlois n'avait aucun antécédent judiciaire, mais il était souvent en dépression.

Une perte soudaine et injuste

Au moment des faits, il était le conjoint de Luc Tremblay, concierge dans un immeuble de la rue Brunswick, à Dollard-des-Ormeaux. Ils entretenaient une partie du terrain et une allée, en y plantant des fleurs. Ils déploraient le fait que des chiens, dont celui de Mme Kozyra, qui habitait l'immeuble voisin, allaient y faire leurs besoins. Hier, le père de la victime s'est adressé au juge pour dire le vide immense laissé par la perte soudaine et injuste de sa fille. Au moment d'imposer la peine, le juge Réjean Paul a entériné la suggestion commune des avocats, Mes Charles Benmouyal et Louis-Philippe Roy pour la défense, et Me Jacques Dagenais pour la Couronne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer