Un immeuble au coeur des enquêtes antimafia

Une caméra de surveillance au 1000, rue de... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Une caméra de surveillance au 1000, rue de la Commune.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Partager

La construction des condos du 1000, rue de la Commune s'est elle-même retrouvée au coeur des enquêtes antimafia. Elle aurait permis à des acteurs-clés du crime organisé de s'enrichir, mais aurait aussi laissé en héritage des conflits funestes pour le clan Rizzuto.

Le complexe résidentiel serait en effet au centre de l'enquête sur le meurtre de Nick Rizzuto Jr, fils aîné du parrain Vito Rizzuto - qui aurait pu prendre la relève de son père, selon des documents d'enquête datant du début des années 2000 que La Presse a obtenus.

Nick Rizzuto Jr, 42 ans, a été abattu le 28 décembre 2009, tout près des bureaux de la société Construction FTM appartenant à Antonio Magi, le premier promoteur du projet du 1000, rue de la Commune. Selon nos sources, Nick Rizzuto Jr se rendait dans les bureaux de l'entrepreneur au moins trois fois par semaine durant les premières années de l'enquête Colisée.

«Placé» par les Siciliens

En entrevue au quotidien The Gazette en 2009, Antonio Magi avait déclaré que Nick Jr était son associé. Or, selon nos sources, Nick Jr aurait en réalité été «placé» chez Construction FTM par le clan des Siciliens pour surveiller les intérêts financiers de la mafia dans certains projets, dont le 1000, rue de la Commune.

D'après nos informations, le clan des Siciliens y aurait en effet investi plusieurs millions de dollars et aurait voulu récupérer une partie de ses billes au milieu des années 2000, notamment pour payer les avocats de Vito Rizzuto. Arrêté pour les meurtres de trois lieutenants du clan Bonanno, Rizzuto était menacé d'être envoyé aux États-Unis pour y être jugé. Il était défendu par une armée d'avocats aux honoraires faramineux, dont le criminaliste bostonien Alan Dershowitz, qui a représenté O.J. Simpson et Mike Tyson.

Débuts laborieux

Mais le projet du 1000, rue de la Commune a connu des débuts laborieux, et le clan Rizzuto aurait eu de la difficulté à récupérer ses investissements.

En août 2008, Antonio Magi a miraculeusement survécu à une tentative de meurtre. À la même époque, Terry Pomerantz, magnat de l'immobilier très proche de Vito Rizzuto, a repris le projet du 1000, rue de la Commune des mains de Magi, qui avait des difficultés financières.

Par la suite, Magi a requis les services du caïd Ducarme Joseph pour sa protection et diverses tâches. Deux mois et demi après le meurtre de Nick Rizzuto Jr, Joseph a échappé de justesse à une spectaculaire attaque qui a fait deux morts dans son ancienne boutique de vêtements du Vieux-Montréal. Il a été arrêté le lendemain, alors qu'il sortait des bureaux de Construction FTM en compagnie de deux individus qu'il n'avait pas le droit de fréquenter.

Antonio Magi a été arrêté à bord d'un VUS blindé en compagnie de deux gardes du corps armés en septembre 2010. Il craint toujours pour sa vie et sort continuellement vêtu d'un gilet pare-balles, accompagné de gardiens - des policiers à la retraite qui le suivent dans un autre véhicule. Il a également renforcé la sécurité sur ses chantiers.

Profit juteux

Entre-temps, Pomerantz n'a pas oublié ses amis. En 2009, le journal Les Affaires a révélé qu'il avait vendu cinq appartements additionnels à une entreprise détenue par la conjointe, les deux fils et la fille de Vito Rizzuto. La valeur totale des appartements dépassait 1,5 million, mais Pomerantz les a vendus pour... 1$.

Les Rizzuto ont revendu les propriétés quelques mois plus tard à prix régulier et ont donc empoché un juteux profit.

Selon nos sources, le meurtre, en août 2009, de Federico Del Peschio, propriétaire du restaurant La Cantina et ami de Vito Rizzuto, pourrait être lié à l'assassinat de Nick Rizzuto jr.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer