=

Le premier prix Justice imaginative revient à la Société Elizabeth Fry

Ruth Gagnon, directrice générale de la Société Elizabeth Fry du... (Photo Olivier Jean, La presse)

Agrandir

Ruth Gagnon, directrice générale de la Société Elizabeth Fry du Québec

Photo Olivier Jean, La presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le prix Justice imaginative, une toute nouvelle reconnaissance créée par la faculté de droit de l'Université de Montréal et la Chaire LexUM en information juridique, revient à la Société Elizabeth Fry du Québec.

Cette distinction a été remise à Ruth Gagnon, directrice générale de l'organisme, hier, lors d'une cérémonie au Musée des beaux-arts. 

Ce prix, qui sera accordé chaque année, vise à récompenser un projet qui contribue à l'accès et à la promotion de la justice.

Fondée en 1977, la Société Elizabeth Fry du Québec s'emploie à favoriser l'intégration sociale des femmes judiciarisées. Pour cette première édition, le jury était composé d'une dizaine de personnes, dont Nicolas Bergeron, président de Médecins du monde Canada et Jean Charest, ex-premier ministre du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer