Nouvelle accusation pour Leonardo Rizzuto

Leonardo Rizzuto, à gauche.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Leonardo Rizzuto, à gauche.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une nouvelle accusation, ayant cette fois rapport à une arme, sera déposée mardi matin contre Leonardo Rizzuto, fils du défunt parrain de la mafia, Vito Rizzuto.

C'est ce qu'une procureure de la Couronne affectée au dossier a révélé, lundi, dans le cadre de l'enquête sous cautionnement de M. Rizzuto et de Stefano Sollecito.

Les deux hommes ont été arrêtés le 19 novembre dernier, en même temps qu'une quarantaine d'autres individus que la police relie au crime organisé. L'enquête sous cautionnement de M. Rizzuto et Sollecito avait été reportée en décembre, puis à hier. L'exercice doit en principe durer trois jours. 

Tout le monde était présent, lundi, devant le juge Daniel Bédard pour le début de l'enquête sous cautionnement, soit les deux accusés, les avocats des deux parties, et de nombreux policiers. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, il y a eu des discussions à propos de la divulgation de la preuve qui ont monopolisé une bonne partie de la journée. Il nous est interdit de dévoiler la teneur de ces discussions, et les commentaires du juge, en raison d'une ordonnance de non-publication. 

Le début de l'enquête sous cautionnement a finalement été reporté à mardi matin. Les deux hommes sont accusés de gangstérisme et de trafic de drogue. Le premier est défendu par Me Danielle Roy, tandis que Me Dominique Shoofey défend M. Rizzuto.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer