La nouvelle bâtonnière, le choix de MKhuong

La nouvelle bâtonnière du Québec, Me Claudia P....

Agrandir

La nouvelle bâtonnière du Québec, Me Claudia P. Prémont.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En annonçant sa démission, mardi, Lu Chan Khuong n'a pas laissé le Barreau du Québec entre les mains de ses ennemis : elle a « demandé fortement » que Claudia Prémont, une « amie » personnelle, soit choisie pour lui succéder, a-t-elle indiqué en entrevue.

L'ex-bâtonnière Lu Chan Khuong a « demandé fortement » que Claudia Prémont, une... (PHOTO HUGO-SéBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

L'ex-bâtonnière Lu Chan Khuong a « demandé fortement » que Claudia Prémont, une « amie » personnelle, soit choisie pour lui succéder.

PHOTO HUGO-SéBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

MKhuong a aussi confirmé qu'elle tenterait de prendre son relais dès 2017, à la fin du présent mandat.

Comme Lu Chan Khuong, la nouvelle bâtonnière Prémont pratique dans un petit cabinet de Québec.

« Je connais très bien MPrémont, a expliqué la démissionnaire, au lendemain de l'annonce de sa reddition. Je sais qu'elle est très compétente et qu'elle sera une excellente bâtonnière. Dans le cadre de la négociation, j'ai demandé que ce soit elle [qui soit choisie bâtonnière] pour plusieurs motifs : elle était compétente, mais aussi elle n'était pas impliquée dans toutes les décisions prises au début de juillet. »

La démission était-elle liée à la nomination de MPrémont ? « Je leur ai demandé fortement, se borne à répondre MKhuong. J'aime croire qu'ils ont considéré ma demande. »

« J'ai eu l'occasion d'échanger avec elle depuis et je suis rassurée », a-t-elle ajouté. Il s'agit d'« une amie et certainement qu'on a la même philosophie ».

Le Barreau injoignable

La nouvelle présidente de l'ordre demeurera muette jusqu'à la semaine prochaine, a indiqué le Barreau en refusant la demande d'entrevue de La Presse. Même à ce moment, elle souhaitera n'aborder que « ses plans pour l'avenir » plutôt que de revenir sur la crise qui vient de se terminer, a laissé savoir la chargée des communications de l'ordre professionnel.

Lu Chan Khuong, au contraire, a passé la journée d'hier à accorder de longues entrevues à tous les médias qui voulaient bien lui parler. Elle a promis de traquer et de dévoiler les sources de La Presse dans ce dossier, mais refuse de revenir sur ses accusations quant à l'existence d'un plan coordonné pour lui ravir son poste.

« J'ai décidé de passer à autre chose », a-t-elle assuré en entrevue téléphonique, précisant que les deux derniers mois avaient eu un impact important sur sa famille. « Ça ne me sert à rien de ruminer et de revivre ces évènements-là. Je vais plutôt me concentrer pour essayer de trouver la source. Et peut-être que ça va me ramener à des scénarios auxquels j'ai pensé. Mais peut-être pas. »

En attendant, l'avocate prépare sa reconquête. Elle a indiqué que l'ouverture de certains postes au conseil d'administration l'an prochain permettrait à des alliés de préparer le terrain pour 2017.

« Quand on veut faire une réforme en profondeur, ça prend des personnes qui sont capables de prendre des décisions courageuses et qui vont contre le courant, a-t-elle affirmé. Je vais m'y préparer. »

«« Je connais très bien MPrémont. Je sais qu'elle est très compétente et qu'elle sera une excellente bâtonnière. » 

- L'ex-bâtonnière Lu Chan Khuong»


Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer