Le «voleur de banque le plus recherché au Canada» arrêté en Suisse

L'homme n'a pour l'instant pas été identifié.... (PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE RÉGIONALE DE YORK)

Agrandir

L'homme n'a pour l'instant pas été identifié.

PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE RÉGIONALE DE YORK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La police de Genève, en Suisse, a annoncé mercredi l'arrestation du «voleur de banque le plus recherché du Canada», reconnu pour sauter par-dessus les comptoirs des banques qu'il cambriole à la pointe d'un fusil.

Le Franco-Américain de 53 ans, surnommé le «bandit sauteur à la perche», était sous le coup d'un mandat d'arrêt international délivré par le Canada en lien avec 21 vols de banque commis au cours des cinq dernières années.

Les policiers canadiens disent que l'homme, qu'ils ont identifié comme étant Jeffrey James Shuman, a effectué son premier vol dans la région de York, au nord de Toronto, en février 2010. Depuis, il aurait cambriolé des banques à Mississauga, Hamilton, Vaughan, Toronto, Ottawa et Calgary.

L'Association des banquiers canadiens avait offert une récompense de 100 000 $ pour toute information menant à son arrestation.

Le porte-parole de la police cantonale de Genève, Jean-Philippe Brandt, a expliqué mercredi que l'homme avait été intercepté par des policiers en civil alors qu'il conduisait une voiture compacte dans les rues de la ville suisse, mardi, et qu'il avait été placé en garde à vue sans incident.

L'homme, que la police a décrit comme athlétique et qu'elle considérait comme armé et dangereux, demeurera détenu durant les procédures d'extradition vers le Canada, a affirmé M. Brandt.

Un porte-parole de la police régionale de York, Andy Pattenden, a déclaré que le suspect ne serait formellement accusé qu'une fois extradé au Canada.

Les chefs d'accusation seront probablement liés aux cambriolages et aux armes à feu, a dit l'agent Pattenden.

«C'est une longue enquête qui est encore en cours et qui implique de nombreux services de police», a-t-il précisé.

L'Association des banquiers canadiens a pris acte de l'arrestation, mais a dit qu'elle déterminerait si elle donnera ou non sa récompense seulement après une condamnation, si la police arrive à déterminer que l'une des informations qu'elle a reçues a joué un rôle clé dans l'arrestation et la condamnation du voleur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer