Assemblée générale concernant le dossier Khuong

Lu Chan Khuong... (PHOTO PC)

Agrandir

Lu Chan Khuong

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des centaines d'avocats sont réunis au Sheraton Laval, ce soir, dans la foulée de la suspension de Lu Chan Khuong de son poste de bâtonnière du Québec.

Un groupe d'avocats a exigé la tenue d'une assemblée générale afin de discuter de propositions d'appui à Me Khuong. Il s'agit de la première fois qu'une telle réunion se produit.

Cette dernière est dans la tourmente depuis le mois dernier, alors que La Presse a révélé qu'elle avait fait l'objet d'une plainte à la police pour vol à l'étalage, en avril 2014. Le dossier avait toutefois été déjudiciarisé, évitant la tenue d'un procès. Me Khuong a toujours nié avoir commis quelque acte répréhensible que ce soit et plaide une simple erreur d'inattention.

La bâtonnière suspendue est sur place.

«Le Barreau doit donner le droit de parole et être à l'écoute et j'espère que les récriminations, les demandes, les propos qui sont tenus par les membres seront considérées dans les décisions qui seront prises ultérieurement», a-t-elle affirmé en entrevue à La Presse. «Moi aujourd'hui, je suis en mode écoute tout simplement. Je n'ai pas l'intention d'intervenir.»

La semaine dernière, en point de presse, l'avocat du Barreau a laissé tomber que Me Khuong pourrait avoir été impliquée dans un second incident, toujours dans un magasin Simons. Ce soir, la principale intéressée n'a pas voulu commenter ces allégations. Elle s'est limitée à affirmer que les débats pertinents auraient lieu devant un juge.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer