Saint-Lambert: la lutte contre le bruit a coûté 188 000$

Le 10 juillet dernier, la Cour supérieure du... (Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

Agrandir

Le 10 juillet dernier, la Cour supérieure du Québec avait rejeté la demande d'injonction interlocutoire de la Ville visant à réduire «de façon urgente» le volume des concerts produits par evenko au parc Jean-Drapeau.

Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En plus de tolérer le bruit cet été, les citoyens de Saint-Lambert devront régler une facture salée.

Les procédures judiciaires pour réduire le volume sonore des spectacles musicaux en provenance du parc Jean-Drapeau ont jusqu'à présent coûté près de 188 000$ aux contribuables.

Selon des documents obtenus en vertu d'une demande d'accès à l'information, la Ville de Saint-Lambert a versé la majorité de cette somme, près de 120 000$ en frais d'avocats, au cabinet Dunton Rainville. Le reste est allé à la firme d'ingénierie SNC-Lavalin.

Le 10 juillet dernier, la Cour supérieure du Québec avait rejeté la demande d'injonction interlocutoire de la Ville visant à réduire «de façon urgente» le volume des concerts produits par evenko au parc Jean-Drapeau. La Ville souhaitait réduire la pollution sonore endurée par certains de ses habitants.

Le tribunal a jugé que le promoteur et la Ville de Montréal auraient pu subir des pertes financières en réduisant la limite. Evenko a estimé que les contraintes demandées auraient pu l'obliger à carrément annuler certains spectacles.

Avec la collaboration de Serge Laplante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer