Un homme de 33 ans arrêté pour terrorisme, en Colombie-Britannique

Le sous-officier responsable Opérations criminelles de la sécurité... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le sous-officier responsable Opérations criminelles de la sécurité nationale en Colombie-Britannique Dan Bond s'est réjoui que les autorités aient pu arrêter l'individu et «perturber» ses plans.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Un homme a été arrêté vendredi en Colombie-Britannique et est poursuivi pour des activités en relation ou «au profit d'un groupe terroriste», a indiqué la police fédérale.

Othman Ayed Hamdan, 33 ans, domicilié à Fort St John, à un peu plus de 1000 km au nord de Vancouver, devrait comparaître dans les prochains jours au tribunal. Il se verra alors formellement accusé d'incitation «au meurtre au profit d'un groupe terroriste, d'incitation à commettre des délits en relation avec un groupe terroriste», selon le communiqué de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Cette interpellation a été réalisée dans le cadre d'une «enquête criminelle reliée à la sécurité nationale» débutée en octobre 2014.

Cette enquête a été déclenchée à l'époque des deux attaques mortelles contre des militaires à Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec et au Parlement à Ottawa.

Deux jeunes radicalisés aux idées jihadistes, sans aucun lien entre eux, avaient perpétré ces attaques à deux jours d'intervalles, les 20 et 22 octobre. Les deux jeunes après avoir écrasé un militaire avec sa voiture pour l'un, et abattu un soldat aux abords du Parlement pour l'autre, avaient ensuite été tués par la police au terme d'une course poursuite.

Selon la GRC, Othman Ayed Hamdan est «impliqué dans la diffusion de matériel de propagande en faveur du groupe État islamique».

L'individu a posté sur internet «les instructions pour commettre des meurtres au nom du djihad» sur le sol canadien, selon la police qui a saisi du matériel au domicile du suspect.

«Il est clair que la menace de terrorisme est réelle et le mouvement jihadiste international a déclaré la guerre au Canada», a souligné vendredi en fin de soirée Steven Blaney, ministre canadien de la Sécurité publique.

Le ministre conservateur s'est félicité de l'adoption récente de la loi antiterroriste «qui renforce la capacité des policiers à détenir les personnes soupçonnées de terrorisme avant qu'elles ne puissent nuire aux Canadiens».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer