Diligence: la Cour suprême maintient une ordonnance de non-publication

La Cour suprême du Canada... (PHOTO MICHEL LAFLEUR, ARCHIVES LE DROIT)

Agrandir

La Cour suprême du Canada

PHOTO MICHEL LAFLEUR, ARCHIVES LE DROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La Cour suprême maintient une ordonnance de non-publication liée au procès issu de l'opération Diligence.

Le plus haut tribunal du pays a refusé d'entendre la cause de La Presse qui a tenté, sans succès, d'interjeter appel d'une ordonnance de non-publication et de non-diffusion rendue dans cette affaire.

Le procès, qui a débuté en avril, est celui d'un groupe de personnes liées aux Hells Angels et de leurs liens avec des compagnies de construction.

L'enquête Diligence a été menée par la Sûreté du Québec en 2009.

Guy Drouin, Daniel Lafond, Frédérick Turenne, Louis-Pierre Lafortune, Jerry Purdy, Jocelyne Terrien et Roberto Amato sont au banc d'accusés dans ce procès. Ils s'opposaient, tout comme la Couronne, à la levée de l'interdiction de publication réclamée par La Presse.

Comme d'habitude, la Cour suprême n'a pas donné ses raisons pour refuser d'entendre l'appel. La demande de La Presse est toutefois rejetée sans dépens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer