Empreintes digitales à la SQ: il faudra aller au privé

En raison de nouvelles exigences fédérales en matière d'identification, une... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

En raison de nouvelles exigences fédérales en matière d'identification, une nouvelle procédure entrera en vigueur le 1er avril pour la population desservie par la Sûreté du Québec (SQ).

Ainsi, les citoyens qui doivent fournir une fiche d'empreintes digitales ou une vérification de l'existence d'un casier judiciaire à un éventuel employeur ou à un quelconque organisme devront dorénavant s'adresser à des entreprises privées autorisées par la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Au Québec, dix entreprises privées sont autorisées par la GRC à fournir ces services. Ces entreprises, présentes sur la grande majorité du territoire québécois, réclament des frais de 45 $ à 80 $ selon la demande.

Les citoyens résidant dans une région non desservie par une entreprise privée pourront se rendre dans un poste de la SQ pour la prise d'empreintes digitales. La fiche d'empreintes leur sera ensuite remise afin qu'ils l'expédient avec leur paiement à une entreprise accréditée pour transmission électronique à la GRC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer