Un étudiant de l'Université Dalhousie de retour à l'audience disciplinaire

Ryan Millet... (PHOTO ANDREW VAUGHAN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Ryan Millet

PHOTO ANDREW VAUGHAN, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Halifax

L'avocat d'un étudiant en dentisterie de l'Université Dalhousie lié à la page Facebook sur laquelle a été publié du matériel sexuellement violent a indiqué que l'audience disciplinaire à ce sujet reprendrait ce mercredi.

Bruce MacIntosh a mentionné dans un courriel que son client serait de retour à l'audience après avoir demandé un ajournement, la semaine dernière, se disant victime d'une injustice.

Un comité doit se pencher sur le rôle qu'aurait joué Ryan Millet dans la page privée qui contenait du matériel misogyne à l'endroit de certaines étudiantes du programme de dentisterie.

Après que la teneur du matériel publié eut été rendue publique en décembre, l'établissement a suspendu les stages cliniques de M. Millet et de 12 autres étudiants de quatrième année en plus de les contraindre à suivre leurs cours dans des classes séparées des autres étudiants.

M. MacIntosh déplore que son client soit passible de sanctions disciplinaires pour conduite non professionnelle, même s'il a participé à la dénonciation de la page.

Dans une lettre transmise au sénat académique de l'université, M. MacIntosh dit souhaiter que son client puisse reprendre ses stages et conserver un dossier académique intact.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer