Projet Hantise: le «Grand Charles» libéré

Le prêteur d'argent Charles Huneault a été libéré... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse)

Agrandir

Le prêteur d'argent Charles Huneault a été libéré sur cautionnement.

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Charles Huneault, un prêteur d'argent considéré par la police comme une relation importante des Hells Angels, a obtenu sa libération sur cautionnement hier, moyennant plusieurs engagements, dont un dépôt de 125 000$.

Huneault, 47 ans, alias le Grand Charles, a été arrêté en compagnie de 16 autres personnes le 22 octobre dernier dans le cadre d'une opération de la Sûreté du Québec baptisée Hantise et visant des cellules et des centres d'encaissement de chèques soupçonnés de fraude fiscale envers le gouvernement.

Huneault est accusé de gangstérisme, complot, recyclage des produits de la criminalité, fraude et vol de plus de 5000$. Une interdiction de publication nous empêche toutefois de dévoiler le contenu de la preuve exposée durant son enquête sur mise en liberté.

En attendant la suite du processus judiciaire, Huneault pourra poursuivre des opérations légales de prêt d'argent, mais devra le faire par l'entremise de sociétés qui sont à son nom et avec des associés ou employés au-dessus de tout soupçon, ce qui a donné lieu à une certaine gymnastique intellectuelle de la part des avocats des deux parties et de la juge Marie-Josée Di Lallo lors de la rédaction des conditions de mise en liberté.

Charles Huneault devra notamment remettre son passeport, se présenter chaque mois à la Sûreté du Québec, ne pas quitter le pays, ne pas communiquer avec des individus ayant des antécédents criminels et ne pas posséder d'arme à feu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer